Le lac artificiel le plus haut d'Europe mis en eau à l'Alpe d'Huez

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Hédiard

C’est un chantier hors norme, celui de la retenue de l’Herpie à l’Alpe d’Huez. Ce lac artificiel situé à près de 3.000 mètres d’altitude servira, dès cet hiver, à enneiger la plus longue piste de ski d’Europe. 

Un chantier monumental

11 ans d’études, deux ans de travaux, le lac artificiel de l'Herpie est exceptionnel à plus d’un titre. D’abord, il est situé à 2700 mètres d’altitude. Ensuite, il est gigantesque. Avec une capacité de 165.000m3 d’eau, il va permettre d'alimenter les 72 canons à neige de la plus longue piste de ski d’Europe: la Sarenne.

Enfin, il a été conçu pour s’intégrer dans le paysage et respecter au mieux l’environnement.



Serge Ferrari - Lac d'Herpie from Pascal Marie Blanchard on Vimeo.

Pour le bonheur des amateurs de glisse

16 km de descente, skis aux pieds! La Sarenne culmine a plus de 3.330 mètres, au sommet du Pic Blanc, et descend jusqu’à 1500 mètres, dans les gorges du village d’Huez.

C’est la plus longue piste d’Europe. Mais elle était victime de son succès. Les quantités de neige enregistrées s’amenuisaient depuis des années. Le lac artificiel va permettre d’enneiger 70% de la piste grâce à des canons positionnés de façon stratégique.



Dans le respect de l’environnement

Sous les matériaux de confinement, une géo membrane étanche en PVC armé très résistante a été recouverte par un géo textile qui permet de retenir les matériaux de confinement. L’ensemble 100% recyclable sera recouvert par des graviers pour donner au site l’apparence d’un lac naturel.

L’environnement est une priorité pour Christian Reverbel, directeur des pistes de l’Alpe d’Huez depuis 1970 et responsable des travaux de l’Herpie pour la SATA (Société d’Aménagement Touristique de l’Alpe d’Huez)



« Ce lac s’intègre parfaitement au paysage environnement. Il est le fruit de 11 ans d’études durant lesquels nous avons notamment réalisé des inventaires sur la faune et la flore ainsi qu’un inventaire piscicole en partie basse de la piste. L’aménagement de la piste s’est faite en partenariat avec des écologues et l’intégralité de ces travaux se verra appliquer des traitements de reverdissement. L’Etat a été naturellement associé à la démarche et nous avons travaillé en partenariat avec les services de la DREAL Rhône-Alpes. Notre objectif est de satisfaire aux nécessités de production de neige de culture de façon raisonnable et raisonnée » .





Reportage Aurélie Massait, Didier Albrand et Eric Achard

Intervenants : Christian Reverbel, directeur du service des pistes et responsable des travaux pour la SATA ; Christine Gachet, ingénieur géotechnicien, maître d'oeuvre du chantier pour Alpes Ingé ; Jean-Patrick Ougier, adjoint à la mairie du Freney d'Oisans






Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité