• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

St Etienne et Bordeaux renvoyés dos à dos (1/1)

© Ksiazek /AFP
© Ksiazek /AFP

Saint-Etienne et Bordeaux se sont séparés sur un score de parité (1-1) au terme d'un match au sommet de la 7e journée de Ligue 1 qui a tenu ses promesses .L'ASSE aurait dû gagner en se montrant plus réaliste.Stéphanois et Bordelais (14 points chacun) se partagent la 2e place du classement(14 points)

Par Philippe Bette

Le Néerlandais Ricky Van Wolfswinkel a ouvert la marque en première période en reprenant de volée un centre délivré de l'aile gauche par Franck Tabanou (31).Recruté cet été sous forme de prêt de la part de Norwich (2e div. anglaise), Van Wolfswinkel, qui a rencontré des premières semaines difficiles à Saint-Etienne,n'avait plus marqué depuis le 17 août 2013 lors d'un match entre Norwich et Everton (2-2).

Dimanche, il avait déjà contribué au succès de son équipe dimanche à lens (1-0)en donnant une passe décisive à Fabien Lemoine en fin de partie.Avant son but, Van Wolfswinkel avait déjà été dangereux à la réception d'un centred'Allan Saint-Maximin (16).En début de seconde période, le Néerlandais manquait l'occasion d'ajouter un deuxième but, toujours sur un centre de Tabanou mais sa reprise de la tête était contrée par Nicolas Pallois (46).

- Carrasso et Ruffier déterminants -

Une troisième tentative de la tête, sur un centre de la droite de Renaud Cohade passait de peu au dessus (59).Cédric Carasso a aussi fait bonne garde sur des tirs de François Clerc (5), de Cohade (58), sur un coup franc de Tabanou repoussé sur Clerc qui ne pouvait cadrer sa reprise de la tête (77) et une tentative de Max-Alain Gradel (78) lequel avait tiré sur la barre en première période (37).Ces actions ont démontré de nouveau les difficultés offensives des Stéphanois malgré une animation du jeu intéressante.

De leur côté, les Girondins ont égalisé peu avant la mi-temps. Tiago Ilori reprenait de la tête un tir manqué de Diego Contento après un corner mal renvoyé par la défense stéphanoise qui oubliait de monter ensuite sur le porteur du ballon laissant Ilori en position licite, quasiment sur la ligne (39).Auparavant, Stéphane Ruffier avait sauvé l'ASSE sur une tentative de Wahbi Khazri à la réception d'un centre en profondeur d'André Poko avant que Mustapha Bayal ne dégage le ballon (27).

Dans le temps additionnel, Bordeaux aurait pu arracher la victoire, sur une ultime contre-attaque mais Ruffier sortait bien dans les pieds de Nicolas Maurice-Belay alors que les Girondins réclamaient un penalty (90+2).Ce sont les trois seules opportunités des Bordelais sur la rencontre au cours de laquelle ils ont fait preuve d'une bonne solidarité en défense.

Bordeaux /ASSE


Sur le même sujet

Ce 23 septembre, Federica a percé le dernier mur

Les + Lus