Cet article date de plus de 7 ans

Au troisième jour du procès d'Anthony Draoui : le compte-rendu

Jeudi 2 octobre : 3e journée du procès d’Anthony Draoui devant la cour d’assises de l’Ardèche. Le meurtrier présumé de Marie-Jeanne a notamment détaillé la chronologie de ce 18 juin 2011. Il a aussi évoqué comment il avait cherché à se débarrasser du corps de la joggeuse.
L'ancien marginal a détaillé ce 18 juin 2011, date à laquelle il a rencontré la jeune joggeuse, qui admirait un point de vue sur les hauteurs de Tournon/Rhône, à une heure de marche du campement de fortune où il vivait depuis deux mois. Une rencontre fortuite. Après une promenade, Marie-Jeanne avait accepte de visiter son campement. Sous la tente, il explique avoir "essayé de l'embrasser" à deux reprises: "elle m'a repoussé". Se sentant "humilié, rejeté, abandonné", il s'empare alors d'un couteau. "J'ai vu la peur sur son visage et elle a essayé de le prendre", dit-il. "Alors je l'ai frappée."

"Vous vous sentiez menacé", demande le président. "J'ai vu la peur dans ses yeux et ça m'a fait peur", répond-il, ajoutant : "je n'étais pas conscient de ce que je faisais, car j'étais en train de mourir de faim et de froid". Concernant la question du démembrement volontaire de l'adolescente, au coeur des débats.... Antony Draoui affirme : "Il est possible que je l'aie fait, mais je ne m'en souviens plus." 

durée de la vidéo: 01 min 27
Au troisième jour du procès d'Anthony Draoui


Beaucoup d'émotion aussi dans l'après-midi : les camarades de lycée et le petit-ami de Marie-Jeanne sont venus parler de la disparue... 

durée de la vidéo: 02 min 03
Procès Draoui : compte-rendu du 3e jour des audiences

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire marie-jeanne justice