Royal seyssel: un cépage qui gagne a être connu

Un vin des coteaux du Bugey à consommer avec modération... / © France3 RA
Un vin des coteaux du Bugey à consommer avec modération... / © France3 RA

Le Royal Seyssel, s'étale sur 100 hectares aujourd'hui, alors qu'il en occupait 450 jusque dans les années 1960. Fruit du mariage des cépages altesse et molette, le Royal Seyssel est la plus petite AOC de France.

Par Isabelle Gonzalez

L’appellation d’Origine Contrôlée Seyssel est enregistrée par le décret du 11 février 1942. L’AOC Seyssel est une des plus anciennes AOC de France.  
La particularité du Royal Seyssel réside dans sa typicité et son originalité. Composé des deux cépages emblématiques de Seyssel l’ALTESSE (« Roussette ») et la MOLETTE, ce vin crée véritablement une alternative aux mousseux ou autres crémants. Les deux cépages entrent à parts égales dans la conception de ce pétillant.
Producteur de Royal Seyssel
A Seyssel, ville située de part et d'autre du fleuve Rhône et aux confins de l'Ain et de la Haute-Savoie, un entrepreneur, Gérard Lambert tente de relancer la production du Royal Seyssel et aisi, de permettre au vignoble du bugey de ne pas mourir. Reportage JP Savart et Benjamin Métral

Fabriqué selon la méthode champenoise, il est élaboré à partir de raisins que l’on trouve essentiellement dans le Bugey
Une fois vendangés, essentiellement à la main, les raisins sont pressés et mis séparément en fermentation.
Robe jaune or et bulles très fines, les connaisseurs concèdent au Royal Seyssel des notes légères de fleurs blanches et de fruits secs. Il doit, bien entendu, être consommé avec modération à une température de 7-8 °C. 

Sur le même sujet

Les + Lus