Pour Jean-Dominique Senard (Michelin), Christophe de Margerie était “une grande figure de l’excellence française”

Le PDG de Total, Christophe de Margerie, est décédé dans la nuit du 20 au 21 octobre 2014, dans un accident d'avion à Moscou (Russie), il avait 63 ans. / © FRED DUFOUR / AFP
Le PDG de Total, Christophe de Margerie, est décédé dans la nuit du 20 au 21 octobre 2014, dans un accident d'avion à Moscou (Russie), il avait 63 ans. / © FRED DUFOUR / AFP

Quelques heures après l'annonce du décès du PDG de Total, le président du groupe Michelin, Jean-Dominique Senard, a réagi "avec la plus grande tristesse" à sa disparition. Les deux hommes s'étaient rencontrés au collège.

Par Stéphane Moccozet

Après la mort accidentelle de Christophe de Margerie, le PDG de Total, dans un accident d'avion à Moscou dans la nuit du 20 au 21 octobre, les réactions des mondes politique et économique s'enchaînent. Dans l'après-midi qui a suivi la tragédie, c'est le numéro 1 du groupe Michelin qui a communiqué avec "la plus grande tristesse" sur le sujet.

Jean-Dominique Senard estime que "nous perdons une grande figure de l’excellence française, nous perdons le grand dirigeant d’une entreprise internationale". Les deux dirigeants se connaissaient bien et depuis longtemps. "Nous nous sommes rencontrés au collège, à l'heure où nous forgions notre caractère", rappelle le président du groupe Michelin. Christophe de Margerie et Jean-Dominique Senard se sont rencontrés sur les banc du collège Sainte-Croix des Neiges, en Haute-Savoie. Le patron clermontois ajoute que "déjà là chacun pouvait apprécier son sens de la camaraderie et sa bonne humeur".


Sur le même sujet

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus