Combien faut-il débourser pour devenir propriétaire d'un cheval ?

Réponse au salon Equita Lyon qui a ouvert ses portes le 29 octobre et compte 660 exposants, 2000 chevaux dont certains à vendre. Car l'achat du destrier ne fait pas tout. Le propriétaire doit ensuite passer à la caisse pour son équipement et des frais divers (pension, maréchal-ferrant et vétérinaire).

© France 3 RA
La pratique de l'équitation s'est démocratisée. La région Rhône-Alpes compte en effet 67 000 licenciés. Mais tous les cavaliers ne peuvent se permettre de devenir propriétaire de leur monture. Que coûte l'achat d'un cheval et surtout son entretien quotidien ? Une équipe de France 3 Rhône-Alpes a fait une simulation ...  
© France 3 RA
Julie Jacquard et Patrick Perrel ont jeté leur dévolu sur Cherokee de Nysée, un jeune mâle âgé de deux ans et demi, 1m53 au garrot. "Un poulain avec un charisme fou," selon l'éleveur et un cheval pour faire de la promenade et de l'équitation loisir. Prix d'achat : 3500 euros. Coût de l'équipement de base pour pouvoir le monter : environ un millier d'euros pour un matériel de milieu de gamme. Mais le plus onéreux est à venir : la pension mensuelle (300 euros en moyenne) comprenant nourriture et hébergement de l'animal, le ferrage (650 euros par an) et les frais de vétérinaire (500 euros par an). Coût total moyen : un peu plus de 9300 euros. Devenir propriétaire d'un cheval est loin d'être accessible à tous. Une solution pour les passionnés d'équitation : l'inscription dans un club équestre. 

Combien faut-il débourser pour devenir propriétaire d'un cheval ?

>> Les autres chevaux à la vente sur le salon 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
équitation cheval
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter