Elections municipales : Venissieux conteste l'annulation devant le Conseil d'Etat

L'hotel de ville de Venissieux . / © France 3
L'hotel de ville de Venissieux . / © France 3

La ville de Venissieux a décidé d'introduire un recours devant le conseil d'Etat pour contester l'annulation des élections municipales décidée par le tribunal administratif. Elle l'assortit d'une plainte contre X pour faire la lumière sur les manoeuvres frauduleuses ayant entouré ce scrutin.        

Par Philippe Bette

L'affaire n'en restera donc pas là .La mairie de Venissieux a donc décidé à son tour d'attaquer devant le Conseil d'Etat  la décision prise le 7 Octobre par le tribunal administratif qui annule les élections municipales des 23 et 30 mars dernier.

Si la liste communiste du maire sortant était bien arrivée en tête avec près de 1000 voix d'avance, la justice administrative estimait que le différentiel de voix avec la liste conduite par la liste d'opposition de Mr Girard (UMP/UDI),arrivée deuxième, n'était pas suffisant pour l'emporter . En cause , le résultat d'une liste de droite, ultra-radicale, également candidate, dont les manoeuvres frauduleuses pouvaient avoir faussé le scrutin. Elle avait recueilli à elle seule 10% des voix. Certains des membres de cette liste d'extrême doite avaient en effet reconnu avoir été abusés pendant la campagne et leurs candidatures forcées.Mais l'élection avait pu malgré tout se tenir.
  
Mme Michèle Picard ,maire communiste de Venissieux , justifie dans un long communiqué cet ultime recours devant le Conseil d'Etat . Elle explique que "les élections sont annulées alors que 9 électeurs sur 10 ne sont pas concernés par cette liste jugée irrégulière". Elle considère donc que "le vote des Venissians doit être respecté  et que la ville ne saurait être pénalisée " par les agissements d'une poignée d'individus ".

Cet recours se double d'une plainte contre X. Mme Picard et sa majorité municipale disent vouloir aussi comprendre comment on en est arrivé là. Elles disent "ne pas vouloir subir une décision de justice " et veulent accéder "aux éléments concrets qui fondent l'irrégularité" . Et comprendre en définitive comment des fraudeurs pourraient en définitive obtenir gain de cause, bafouant les lois de la démocratie. 

Les réactions politiques  

- La liste "Osons le bon sens pour Venissieux " conduite par Christophe Girard considère que Mme Picard fait appel "pour gagner du temps" :  "Indirectement ,écrit Ch.Girard,il revient à légitimer la présence de la liste frappée de graves irrégularités (...).Le candidat exprime sa totale confiance dans la justice et se dit convaincu que de nouvelles élections sont inéluctables d'ici quelques mois.
    
- La liste "Ensemble pour Venissieux " (Socialistes et radicaux) évoque également l'hypothése d'une nouvelle élection.Lofti Ben Khelifa affirme que "la constitution d 'une liste unique de gauche dès le premier tour est possible mais qu'elle ne se fera pas à n'importe quel prix (...) Nous sommes ouverts au dialogue mais aussi déterminés à défendre les valeurs sur lesquelles nous avons été élus "   

Sur le même sujet

Lyon : plongez dans l'oeuvre de Picasso!

Les + Lus