Montelimar : La source de pollution du Roubion élucidée

© France 3
© France 3

Des quantités importantes de poisson avaient été retrouvées mortes, échouées sur la rive du Roubion, fin octobre. La pollution serait due au déversement accidentel d'eaux usées par la station d'épuration de Montelimar. L'interdiction de la pêche pourrait bientôt être levée.

Par Philippe Bette

Nous nous en étions faits l'écho fin octobre. Des centaines de kilos de poissons s' étaient échoués sur les bords du Roubion, suscitant la désolation des société de pêche. Le vieux Roubion avait en effet fait l'objet d'une vaste campagne de repeuplement avec des espèces nobles ces dernières années et le préjudice était considérable. A l'époque, l'origine de la pollution n'avait pas été formellement établie.  

La préfecture de la Drôme vient de clarifier les responsabilités : Cette pollution organique serait due au déversement accidentel de 7000 m3 d'effluents non traités dans la rivière. Un défaut de pompage des eaux usées au poste Grangeneuve de la station d'épuration de Montélimar expliquerait le phénomène.  

Par un arrêté du 28 octobre, la préfecture a donc enjoint l'exploitant à faire cesser ce dysfonctionnement et à veiller à ce qu'il ne se reproduise plus. Selon les dernières analyses, "le cours d'eau serait à nouveau apte à la vie piscicole". Les autorités devraient statuer prochainement sur le rétablissement de la pêche et l'autorisation de consommer à nouveau les poissons.

Notre sujet du 26 octobre 2014 :
Pollution du Roubion
          

Sur le même sujet

Saint-Etienne : Gaël Perdriau brigue un deuxième mandat de maire

Les + Lus