Sylvie Guillem entamera sa tournée d'adieu en France aux Nuits de Fourvière en 2015

Sylvie Guillem aux Nuits de Fourvière (archives) / © France 3 RA
Sylvie Guillem aux Nuits de Fourvière (archives) / © France 3 RA

La danseuse française Sylvie Guillem, qui prend sa retraite en 2015 à l'âge de 50 ans, donnera la première française de sa tournée internationale d'adieu aux Nuits de Fourvière de Lyon du 29 juin au 2 juillet. La tournée intitulée "Life in Progress", se déroulera de mars à décembre 2015.

Par DM (avec AFP)

Aux Nuits de Fourvière, Sylvie Guillem interprétera deux créations: un solo d'Akram Khan et un pas de deux de Russell Maliphant, au côté d'Emmanuella Montanari de la Scala de Milan, ainsi que deux reprises de  William Forsythe et Mats Ek, précisent les Nuits de Fourvière dans un communiqué.

"Après 39 années +d'entraînement+, j'ai décidé de faire ma dernière révérence" (...) Tout simplement parce que je souhaite arrêter heureuse en faisant ce que je fais, comme je l'ai toujours fait, avec passion et fierté", écrit Sylvie Guillem qui ajoute: "toute l'année 2015 sera un dernier tour des scènes que j'ai fréquentées."

La tournée internationale doit débuter le 31 mars à Modène et se clore en décembre à Tokyo. Après les Nuits de Fourvière, "Life in Progress" fera escale au Théâtre des Champs-Elysées, Paris, du 18 au 20 septembre 2015.  Le programme est coproduit par les Nuits de Fourvière et par le théâtre londonien Sadler's Wells, où Sylvie Guillem est artiste associée depuis 2006.

La carrière atypique d'une légende de la danse

Née le 25 février 1965, Sylvie Guillem a été formée toute jeune à la gymnastique de compétition. Elle découvre la danse et intègre l'école de l'Opéra de Paris à 12 ans. Sylvie Guillem est nommée danseuse étoile par Rudolf Noureev (1984), à seulement 19 ans, à l'issue de son interprétation du Lac des Cygnes, dans le double rôle d'Odette/Odile. Elle a été la plus jeune étoile nommée par Rudolf Noureev, alors maître de ballet de l'Opéra de Paris. Son départ en 1989 de l'Opéra de Paris, dont elle conteste à l'époque la règle interdisant de danser à l'étranger, avait fait scandale. Elle traverse la Manche et rejoint le Royal Ballet. Sylvie Guillem a notamment dansé sur des chorégraphies de Kenneth MacMillan, Maurice Béjart, Frederick Ashton, William Forsythe, Mats Ek, Russell Maliphant et Akram Khan.

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

Les + Lus