Guide Michelin 2015 : aucune table d'Auvergne ne gagne d'étoile

Le chef vichyssois Jacques Decoret réalise un dessert en forme de coeur. Pas sûr que ce soit une déclaration d'amour aux critiques du guide Michelin... / © France 3 Auvergne
Le chef vichyssois Jacques Decoret réalise un dessert en forme de coeur. Pas sûr que ce soit une déclaration d'amour aux critiques du guide Michelin... / © France 3 Auvergne

A Vichy, Jacques Decoret est déçu par la nouvelle édition du guide Michelin. Le chef espérait ajouter une étoile à celle qu'il a déjà.

Par Céline Pauilhac

Un second macaron est une consécration aux yeux des professionnels. Cette distinction a aussi des répercussions économiques importantes : jusqu à  40% de clientèle supplémentaire. Alors quand tout le monde gastronomique a commencé à le donner gagnant, Jacques Decoret, installé à Vichy, se prend à espérer… jusqu'à ce qu'il apprenne qu'aucune nouvelle étoile ne lui est destinée !  Le chef de la Maison Decoret a néanmoins reçu de nombreux messages de soutien, voire d'incompréhension, de ses pairs et de ses clients.

Guide Michelin : statu quo en Auvergne
Reportage : P. Felix, M. Tiouka, A. Cretin. Intervenants : Jacques Decoret (Chef étoilé, Meilleur Ouvrier de France), Stéphane Bernard (Stagiaire).

René et Maxime Meilleur, du restaurant "La Bouitte" à Saint-Martin de Belleville (Savoie), ont quant à eux été couronnés de trois étoiles lundi par le Guide Michelin 2015, aux côtés de Yannick Alléno, qui permet au restaurant parisien Ledoyen de se maintenir sur la plus haute marche.

Sur le même sujet

Les + Lus