LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon : Le tracé médian sur la bonne voie

Le tracé médian, en vert sur la carte, est considéré comme le plus adapté pour aménager le territoire et doubler la liaison saturée entre Paris et Lyon. / © France3 Auvergne
Le tracé médian, en vert sur la carte, est considéré comme le plus adapté pour aménager le territoire et doubler la liaison saturée entre Paris et Lyon. / © France3 Auvergne

Le projet de ligne ferroviaire à grande vitesse Paris/Orléans/Clermont-Ferrand/Lyon avance à petits pas. Le comité de pilotage qui regroupe cinq Conseils Régionaux, la SNCF et l'Etat a opté pour le tracé médian de la LGV. Ce scénario, jugé moins coûteux, mécontente la région Centre.

Par Brigitte Cante

"Le scénario médian apparaît le plus adapté." Le comité de pilotage de la LGV POCL a rendu son avis le 4 février. Ce comité regroupe les co-financeurs de ce projet de ligne à grande vitesse : Cinq Conseils Régionaux (Auvergne,Bourgogne,Centre,Ile-de-France,Rhône-Alpes), la SNCF et l'Etat.

Des deux scénarios qui restaient dans la course, le tracé médian a été jugé le moins coûteux et le plus avantageux sur le plan de l'environnement car il évite la Sologne.

Parmi les membres du comité de pilotage, seule la Région Centre continue de privilégier le tracé Ouest. Michel Fuzeau, Préfet chargé de la coordination du projet, a tenté de rassurer ces élus : "Les embranchements vers Bourges et Orléans doivent faire partie intégrante du projet."

Le tracé médian de la LGV sur la bonne voie
Michel Fuzeau Préfet de la Région Auvergne, Coordinateur du projet de Ligne à Grande Vitesse Paris/Orléans/Clermont-Ferrand/Lyon

 

Sur le même sujet

Grêle en Drôme : un nouveau coup dur

Les + Lus