Les facteurs de l'Isère en grève

Publié le Mis à jour le

A partir de ce 6 février, les facteurs sont en grève, à l'initiative des syndicats CGT, SUD et FO. Ils dénoncent la suppression de plus de 120 emplois en Isère et dans les 2 Savoies. La Direction affirme le contraire.


Les facteurs isérois s'opposent à la mise en place d'une coupure "méridienne" (le midi) non payée, et à la suppression de la pause de 20 minutes payée dont ils bénéficient actuellement. Pour la CGT, ces mesures n'auraient d'autre but que de supprimer des emplois, plus de 120 au total, sur la Direction Courrier Isère, Savoie et Haute-Savoie.

L'interview de Nicole Favier, secrétaire départementale CGT La Poste par Grégory Lespinasse et Dominique Bourget
durée de la vidéo: 00 min 31
La grève des facteurs isérois

La Direction Courrier de la Poste annonce 70 agents grévistes, notamment à St-Jean-de-Bournay, Saint-Georges d'Espéranche, Pont-Evêque, Vienne, Les Abrets, Pont de Beauvoisin, Saint-Egrève et Echirolles. 
La Poste va mettre en place une nouvelle organisation du travail entre avril et novembre 2015, justifiée selon elle par la "baisse continue des volumes de courrier"

Sur la "coupure méridienne" qui a déclenché cette grève, voici le communiqué de la Direction :

"La similitude de ces futures organisations de travail consiste en l’instauration d’une pause déjeuner, afin de permettre aux facteurs de se restaurer pendant leurs tournées.
Les nouveaux régimes de travail, qui incluront cette pause déjeuner, respecteront la durée hebdomadaire légale (35 heures). La prise de service sera plus tardive. Les facteurs travailleront 5 jours sur 7, et bénéficieront de jours de repos supplémentaires. Le courrier continuera d’être distribué du lundi au samedi, conformément à la mission de service public de La Poste.
Ces nouveaux horaires doivent aussi permettre à La Poste de proposer de nouveaux services, assurés par les postiers pendant les tournées de distribution ou de collecte, sur de nouveaux créneaux horaires, l’après-midi."

Selon les grévistes, des centres courrier ont décidé de reconduire le mouvement et des préavis de grèves illimités ont été posés sur tout le département de l'Isère. Les organisations syndicales SUD, CGT, FO et CFDT se rencontrent lundi pour donner une suite au mouvement