Rencontre avec la vigie de l'hospice du Grand Saint-Bernard en Suisse

Laïque, elle partage la vie spirituelle des chanoines, et chausse chaque jour ses skis de randonnée au pied de la sacristie pour "rendre grâce à la beauté de la création".

Par Céline Serrano

Seule femme en ces lieux, adoptée comme oblate par les chanoines de l'hospice du Grand Saint-Bernard, Anne-Marie Maillard scrute et arpente chaque jour les pentes et cols aux alentours de ce refuge sacré de haute-montagne. Chaque matin elle en fait une photo panoramique, la même, pour enregistrer l'évolution des lieux, au fil du temps et des saisons. Des observations qu'elle transmet à météo Suisse. " C'est ma manière à moi de rendre grâce à la beauté de la création. On habite un lieu extraordinaire"

portrait réalisé par Ingrid Pernet-Duparc et Serge Worreth
portrait d'une oblate
Intervenante : Anne-Marie Maillard Oblate à l'Hospice du Grand Saint Bernard

Sur le même sujet

Les + Lus