Heureux qui comme Emir a fait un long voyage

Emir sur le ring à Paris, lors du concours général. Ce taureau salers de 1330 kilos a remporté le prix de championnat.
Emir sur le ring à Paris, lors du concours général. Ce taureau salers de 1330 kilos a remporté le prix de championnat.

Emir vient enfin de rentrer sur ses terres, à Saint-Cernin dans le Cantal. Après 10 jours passés au Salon international de l'Agriculture à Paris avec ses propriétaires, les Lacombe, c'est l'heure de retrouver ses verts pâturages et son étable douillette, une médaille en plus autour du cou.

Par Claude Fallas

De retour chez eux, à la ferme du Cros à Saint-Cernin dans le Cantal, le premier geste de la famille Lacombe est devenu un rituel. Accrocher sur la grange la nouvelle plaque de champion gagnée au Salon de l'agriculture de Paris. Sauf que cette fois-ci, c'est Jean qui la cloue pour la première fois. Pour son premier salon, le fils de la famille Lacombe n'est pas rentré bredouille. Deux animaux primés, parmi lesquels Emir, taureau salers de 6 ans et 1330 kilos qui a reçu à Paris le prix de championnat.

Chez les Lacombe, le salon est une longue histoire de famille. Le virus de la race Salers, cela fait déjà quatre générations qu'ils se le transmettent. Alors ce nouveau prix, reçu par Jean et son papa Thierry, c'est en famille qu'ils le savourent maintenant qu'ils sont rentrés. Avec le père et la soeur de Thierry, qui travaillent aussi sur l'exploitation et qui devraient profiter des perspectives commerciales ouvertes par ce précieux sésame.

D'autant que pour les Lacombe, les récompenses ne s'arrêtent pas là. L'année 2015 est une année en or pour les Lacombe, puisqu'ils l'ont emporté avec Emir mais aussi avec Crapette une jument Bretonne, la seule qualifiée pour le concours de la race hors du berceau. "La cerise sur la gâteau" pour Thierry Lacombe, qui présentait pour la première fois un cheval au salon.

Après un demi siècle de concours et des dizaines de prix glanés, l'arrivée prochaine d'une nouvelle génération pose une autre question aux Lacombe : les murs pignons de la ferme du Gaec Lacombe seront-ils suffisamment grands pour recevoir les plaques de nouveaux prix ?
Emir, taureau salers primé à Paris, revient chez lui
Reportage : Claude Bernard, Lydie Ribes. Montage : Patricia Raclet. Intervenants : Thierry Lacombe (GAEC Lacombe), Sylvie Lacombe (GAEC Lacombe)

 

Sur le même sujet

Les + Lus