En Isère, la Tour-du-Pin, 8.000 habitants et trois policiers municipaux armés

Publié le Mis à jour le

C'était une promesse de campagne du maire divers droite Fabien Rajon, qui a pris la Ville à la gauche en mars 2014. La police municipale devait être armée. C'est fait. Trois policiers municipaux se baladent désormais avec un pistolet à la taille. 

Reportage. Ils ont été formés pendant 15 jours. A leur actif, 500 cartouches tirées chacun. Deux semaines intensives et un examen de droit pour valider la formation. Les trois policiers municipaux de La Tour-du-Pin ainsi préparés sont en service armés d'un calibre 38 depuis cette troisième semaine de mars.

Ils interviennent dans une cité qui a connu de nombreux braquages de commerces ces derniers mois. Du coup, dans les boutiques, souvent tenues par des femmes, on voit ces patrouilles d'un très bon oeil. L'un des agents fait aussi comprendre qu'il s'agit de se protéger contre les malfaiteurs de plus en plus lourdement armés. 

Après cet armement, la Ville compte se doter, d'ici à l'été, d'une dizaine de caméras supplémentaires, pour renforcer la vidéo-protection.

Reportage Renaud Gardette et Nathalie Rapuc 
durée de la vidéo: 01 min 44
La police municipale armée à La Tour-du-Pin