Le 7e BCA de Varces sécurise le Forum de Bangui en Centrafrique

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes

Malgré les polémiques qui la secouent depuis plusieurs jours, l'armée française continue son travail en Centrafrique, notamment à l'heure du Forum de réconciliation de Bangui. Les hommes du 7e Bataillon de Chasseurs Alpins de Varces ont pour mission de sécuriser le rendez-vous. Reportage. 

La semaine s'annonce particulièrement cruciale pour le pays. Lundi 4 mai s'ouvrira en effet le Forum de Bangui. Une étape politique essentielle dans la reconstruction du pays. 

Depuis plusieurs mois, des consultations populaires ont lieu dans toutes les provinces. Des équipes de "facilitateurs" envoyés par le gouvernement  pour recueillir les doléances des habitants en vue du grand Forum de réconciliation. 

Bangui, qui est aussi le lieu du scandale, là où plusieurs militaires français sont soupçonnés d'avoir violé des enfants centrafricains. Les faits se seraient déroulés au camp de réfugiés de M'Poko, près de l'aéroport. C'est dans ce contexte difficile que se tiendra le Forum. 

Le rendez-vous sera sécurisé par les hommes du 7e Bataillon de Chasseurs Alpins de Varces, près de Grenoble. Une équipe de France 3 Alpes les a suivis en RCA lors de la préparation de cet événement censé ramener la paix en Centrafrique.

Reportage Jordan Guéant, Maxime Quémener, Mélanie Ducret 
durée de la vidéo : 02min 22
Le BCA au forum de Bangui, Centrafrique ©INA

Dimanche dernier, 8 heures du matin. Le lieutenant Nicolas prépare sa patrouille du jour. Préparer, sécuriser le forum de Bangui, ce rendez-vous politique crucial... C'est la mission des hommes du 7e BCA, en appui à la Minusca, la force de l'ONU. 

Dans un pays désormais plus apaisé, l'heure est à la reconstruction politique. Ce lundi, la capitale Centrafricaine accueille le forum national. Charge à lui de sceller la réconciliation entre les factions. De mettre sur pied un calendrier politique.


Cette étape essentielle est préparée sur le terrain par les Chasseurs alpins de Varces. Une étape commencée depuis plusieurs mois. En février, les militaires grenoblois ont d'abord été déployés dans le Nord. Sept semaines de mission, pour réinstaller un "embryon" d'administration.

Si tout se passe bien, le forum de Bangui débouchera sur une Présidentielle en octobre. Quant à la Minusca, avec ses 12.000 hommes venus de 10 pays, elle prendra, à terme, le relais de l'armée française.