• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Braquages à l'explosif dans la Loire : trois hommes interpellés

L'attaque du fourgon blindé à St-Jean-Bonnefond fin 2014. / © France 3 Loire
L'attaque du fourgon blindé à St-Jean-Bonnefond fin 2014. / © France 3 Loire

Trois hommes, soupçonnés d'attaques à l'explosif contre des distributeurs de billets et du braquage raté d'un fourgon blindé dans la Loire fin 2014, ont été interpellés fin avril et deux d'entre eux écroués, apprend-on ce mardi.

Par AFP

Interpellés le 27 avril à l'extérieur de leur domicile de Saint-Etienne, âgés d'une cinquantaine d'années, les deux hommes, dont un repris de justice, ont été mis en examen pour association de malfaiteurs, vols à main armée et tentative d'homicide. Le neveu de l'un d'eux, âgé d'une vingtaine d'années, a été placé sous contrôle judiciaire.

Au cours de la perquisition d'un box, les enquêteurs de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) et de l'antenne de la PJ de Saint-Etienne ont retrouvé une kalachnikov, un fusil d'assaut, un kilo d'explosif pentrite et un détonateur.

Ces hommes sont soupçonnés de deux attaques à l'explosif de distributeurs de billets en octobre et novembre 2013, près de Saint-Etienne. Lors de ce dernier braquage, dont le butin s'élevait à 90.000 euros, un employé "dabiste" avait été très grièvement blessé.

Ils sont également soupçonnés du braquage raté d'un fourgon blindé de Proségur sur le parking d'une station service à Saint-Jean-Bonnefonds (Loire), près de l'A47, durant lequel ils avaient tiré à l'arme automatique sans faire de blessés, avant de prendre la fuite.

L'office central de lutte contre le crime organisé et la PJ de Lyon ont été co-saisis de l'enquête confiée à la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Lyon.

Des images d'archives de deux de ces attaques à l'explosif :
Arrestation braqueurs présumés

Sur le même sujet

Connaissez-vous le drift trike ?

Les + Lus