A Villefontaine, le festival "Grains d'Isère" promeut la construction en terre

Publié le Mis à jour le

Délaissée pendant des années dans notre région, la construction en terre crue intéresse de nouveaux les bâtisseurs. Le festival "Grains d'Isère" lui est consacré à Villefontaine en Isère. 

Ce 14ème festival "Grains d'Isère", c'est un véritable tour d'horizon planétaire de la construction traditionnelle en terre crue. Sur un bâtiment prototype, on trouve
la technique du torchis, venue du Nord-Est de la France, la bauge originaire de Bretagne, le pisé utilisé dans le Dauphiné et le Maghreb, et les briques d'adobe répandues dans le Sud-Ouest et en Espagne. Des techniques différentes avec la même constante : un matériau fiable, un "béton" naturel et respirant qui se trouve juste sous nos pieds... la terre !

Reportage Cédric Picaud et Antoine Marnas
durée de la vidéo: 02 min 16
Construire en terre

Délaissée au profit du béton, la terre était utilisée dans les 3/4 des constructions de certaines zones du Dauphiné jusqu'au début du XXème siècle. Et, à l'échelle de la planète, on estime qu'aujourd'hui un tiers de l'humanité vit encore dans une maison en terre. A Grenoble, le laboratoire CRAterre, l'un des organisateurs du festival, fait référence en la matière.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité