St-Fons : Les anciens de la guerre d'Algérie visés par des jets de pierre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Bette

Des anciens de la guerre d'Algérie ont été pris pour cible dimanche vers 13h par les occupants d'un immeuble de St-Fons. Des cailloux et divers projectiles
ont été lancés contre cette communauté d'anciens combattants de la FNACA  qui organisaient une journée champêtre.   

Ce devait être une journée champêtre empreinte d'amitié. Elle a vite tourné court sous les projectiles lancés depuis un immeuble voisin par un groupe de jeunes gens non identifiés. Les personnes âgées participaient à un déjeuner en plein air lorsqu'elles ont fait l'objet d'un caillassage en règle. Un repas organisé par la FNACA , une association qui regroupe tous ceux qui ont participé  entre 1952 et 1962  à la guerre d'Algérie et aux combats du Maroc et de la Tunisie.

Une femme de 80 ans a eu le cuir chevelu entaillé par un pied de parasol jeté de plusieurs étages. L'intervention de la police n'a pas suffi à calmer les esprits. La Fnaca a décidé de porter plainte.

Nathalie Frier, nouvelle maire DVD de St-Fons, est intervenue elle-même. "Pour moi, ce n'est pas un faits divers banal, explique-t-elle : Je suis plutôt très énervée car nous veillons à ce que tout le monde puisse vivre ensemble. Je ne sais pas qui sont ces jeunes mais on ne peut pas laisser faire des choses comme cela". Une position qui se double d'une analyse politique : " Quand on paupérise une ville et que l'on y concentre de la misère sociale, c'est aussi l'une des conséquences d'actes d'incivilité comme ceux-là".      

Le reportage de Sandra Meallier  et Daniel Pajonk :
durée de la vidéo: 01 min 42
La Fnaca caillassée
Intervenants :
1)Raymond Ginier
Président de la FNACA Saint-Fons
2)Laurent Legin
Gardien du stade Carnot
3)Nathalie Frier
Maire DVD de Saint-Fons