Le 30 décembre, la qualité de l'air est «moyenne» voire «médiocre» en Auvergne

L'indice de pollution de l'air a atteint la valeur 7, à Clermont-Ferrand le 29 décembre, soit une qualité « médiocre ». Ce sera aussi le cas le 30 décembre. / © Sébastien Naissant
L'indice de pollution de l'air a atteint la valeur 7, à Clermont-Ferrand le 29 décembre, soit une qualité « médiocre ». Ce sera aussi le cas le 30 décembre. / © Sébastien Naissant

L'indice ATMO, renseignant la qualité de l'air dans les agglomérations, connaît une hausse critique dans toute l'Auvergne pour les journées des 29 et 30 décembre 2016. L'air serait de qualité « médiocre » dans les agglomérations de l'ex-région, sauf au Puy et à Aurillac. 

Par Valentin Pasquier

L'indice ATMO a atteint la valeur 7 à Clermont-Ferrand et Riom pour la journée du jeudi 29 décembre 2016. Cela correspond à une qualité de l'air « médiocre », dûe à une concentration importante de particules fines PM10. Ce sera aussi le cas pour la journée du 30 décembre. Le 28 décembre, l'indice valait encore 5 dans les agglomérations clermontoise et riomoises, soit une qualité « moyenne ».

La qualité de l'atmosphère de toutes les agglomérations auvergnates a dégringolé le 29 décembre, et celles du Puy-de-Dôme en pâtissent le plus. Les agglomérations du Puy-en-Velay et d'Aurillac conservent une qualité de l'air à peu près correcte: elle passe de la valeur 4 (« bon ») à la valeur 5 pour la journée du 30 décembre.

La qualité de l'air des agglomérations auvergnates seront toutes dans le orange « moyen » et « médiocre » pour le 30 décembre 2016. / © ATMO
La qualité de l'air des agglomérations auvergnates seront toutes dans le orange « moyen » et « médiocre » pour le 30 décembre 2016. / © ATMO




Sur le même sujet

Les + Lus