LOUP. Tirs autorisés ou braconnage, 42 canidés déjà tués sur les 43 autorisés en 2018

Photo d'illustration. / © Franz Chavaroche - Maxppp
Photo d'illustration. / © Franz Chavaroche - Maxppp

L'association pro-loup Ferus publie un décompte du nombre de loups tués en France depuis la mise en place du nouveau "plan-loup". 42 canidés ont déjà été tués sur les 43 autorisés en 2018. Les statistiques ne prennent pas en compte les morts accidentelles ou "non expliquées".

Par Yann Gonon

Combien de loups tués, dans quelle région et dans quelles circonstances ? FERUS, l'association de défense du loup, publie sur son site internet des statistiques sur la mortalité du loup en 2018. On apprend que 42 loups ont déjà été tués à la mi-octobre sur les 43 abattages que permet le nouveau "plan-loup".

Les chiffres relayés par FERUS sont ceux de la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) Auvergne-Rhône-Alpes. Ils recensent l'ensemble des décès observés depuis février 2018 dans la population des loups, à la fois les décès par tir autorisés mais aussi les cas de braconnage ou encore, les morts inexpliquées.

Le nouveau "plan loup" 2018-2023 prévoit un abattage possible de 43 loups pour 2018.  Le quota avait été relevé en juin alors qu'il ne prévoyait que 40 abattages à l'origine.

Première observation : 42 canidés ont déjà été abattus sur les 43 possibles pour 2018. Dans le détail : 1 loup a été tué en Isère, 8 en Savoie, 4 dans les Alpes-de-Haute-Provence, 5 dans le Var, 7 dans les Hautes-Alpes et 14 dans les Alpes-Maritimes.

Voilà pour les tirs autorisés (39)  mais il y a également eu 3 cas de braconnage, décomptés aussi sur le total des 43 loups pouvant être tués.

On apprend aussi dans ce décompte publié par FERUS qu'une quinzaine d'autres loups ont été retrouvés morts sur tout le territoire. Certains ont été renversés par une voiture, près du col de la Colombière en Haute-Savoie début octobre par exemple. Pour d'autres, la cause de la mort n'est pas clairement établie. C'est le cas dans le massif de Belledonne, en Isère, en mai dernier avec 2 loups retrouvés morts à La Ferrière-d'Allevard et sur la commune de Pinsot.

Retrouver tous les détails, département par département et pour chaque cadavre retrouvé sur le site internet de FERUS.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus