Accident de l'Alpe d'Huez : Le car anglais était-il “taillé” pour la montagne ?

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

A l'heure où le procureur de la République de Grenoble s'apprête à ouvrir une information judiciaire pour "homicide et blessures involontaires", que peut-on dire sur le car anglais qui a visiblement eu un problème de frein dans le dernier lacet de l'Alpe d'Huez?

Par France 3 Alpes

Ce sont des textes de loi qui régissent la circulation dans les zones de relief. Un arrêté du 2 juillet 1982 a notamment rendu obligatoire les ralentisseurs pour les transports de personnes. Déjà, en 1957, une circulaire évoquait cet équipement. 

Un car, comme un camion, est équipé de freins à disque activés par un circuit pneumatique, à air comprimé, auxquels s'ajoutent le frein moteur et parfois, mais pas toujours, un troisième système, le "ralentisseur", qui peut être électromagnétique ou hydraulique, ce qui évite au chauffeur de solliciter constamment les freins.

Sachant que le car anglais était récent, 6 ans environ, il était obligatoirement doté d'un ralentisseur hydraulique idéal en montagne.

On pense donc plus à une défaillance de ces freins, mais pour quelle raison? C'est le difficile travaille des experts qui commence, "un travail qui sera long" avait affirmé le procureur de la République de Grenoble au lendemain du drame.

En attendant, les chauffeurs de l'Isère observe cet accident avec beaucoup d'attention, eux qui sont formés à la montagne.

DMCloud:59631
Formation des conducteurs de car en montagne
Intervenants : Patrick Chapelle, formateur poids lourds; Josselin Franco, responsable formation poids lourd ECF


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus