Ad libitum, l'atelier cinématographique qui donne une deuxième vie à vos films sur pellicule en Isère

Restauratrice de film Laure Sainte-Rose donne minutieusement une nouvelle vie à vos souvenirs. / © France 3 Alpes
Restauratrice de film Laure Sainte-Rose donne minutieusement une nouvelle vie à vos souvenirs. / © France 3 Alpes

Le temps est ravageur pour des supports aussi fragiles que les pellicules de films argentiques. Aussi, depuis 5 ans, une restauratrice collecte les films amateurs du Dauphiné pour leur offrir une nouvelle vie. Films de familles, films industriels constituent la collection d'Ad libitum.

Par France 3 Alpes

Reportage. Des films anciens remisés au fond d'un placard, d'un grenier, renaissent après les bons soins de Laure Sainte-Rose. Cette restauratrice de films, amoureuse de l'image couleur ou noir et blanc, s'attache à valoriser ces images d'archive depuis 2009.

D'une minutie d'horloger, elle rend de nouveau visibles des souvenirs collectifs ou privés pour conserver la mémoire du Dauphiné

Diplômée en sciences politiques et en ethnologie, Laure Sainte-Rose développe une réflexion autour de la mémoire, de l'archive, du film amateur et des expérimentations cinématographiques.

Elle enseigne également dans les écoles d'art et intervient auprès d'institutions spécialisées du patrimoine cinématographique.

Des gestes précis et délicats qu'elle transmet volontiers à qui partage sa passion de l'image, avant que la pellicule se taise à jamais. 

DMCloud:71344
Atelier Ad Libitum
Intervenants : Gaston Valois Fils du cinéaste Jean Valois Laure Sainte-Rose Atelier cinématographique Ad libitum Manon Magrez Etudiante Université Marne-la-Vallée adlibitum.sud-gresivaudan.org





Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Début de la vaccination contre la grippe en pharmacie

Les + Lus