Un adolescent de 16 ans torturé pour qu'il récupère la carte bleue de sa mère à Echirolles en Isère

L'agression a commencé à cet arrêt de bus
L'agression a commencé à cet arrêt de bus

L'affaire n'est révélée que ce mardi 27 mai, mais les faits remontent à près de 15 jours. Entre-temps, les policiers ont arrêté les suspects d'une agression qui a débuté dans le quartier de La Luire, à Echirolles. La cible, un adolescent victime d'une extorsion de fonds aggravée. 

Par Franck Grassaud

Son chemin a croisé la route d'un groupe de quatre jeunes, à hauteur d'un arrêt de bus. Cette ado de 16 ans a été violemment pris à partie. Menotté et aspergé avec une bombe lacrymogène, il a fini par obtempérer et par aller chercher la carte bleue de sa mère qu'il a remis à ses tortionnaires. Un épisode qui lui aura valu 5 jours d'ITT (au sens pénal, l'Incapacité Totale de Travail s'applique à tous). Avec sa mère, il a porté plainte contre X et lors de l'examen du fichier de la police, il a reconnu l'un de ses agresseurs. Un mineur de 17 ans a ainsi été arrêté. Dans la foulée, l'ensemble du groupe soupçonné d'avoir participé à l'agression est aussi passé par le commissariat. Il y avait deux mineurs dont une fille et un jeune majeur. 

La justice s'est penchée sur leur cas. Un membre a été mis hors de cause, deux ont été mis en examen pour non assistance à personne en péril et le troisième, l'auteur principal, qui était aussi le premier arrêté, a été mis en examen notamment pour séquestration et incarcéré dans un établissement du Rhône spécialisé dans l'accueil des mineurs. 

Dans son édition papier du 27 mai, Le Dauphiné Libéré détaille le calvaire du jeune homme qui aura duré près de 5 heures. RTL a recueilli le témoignage du jeune homme séquestré.

Sur le même sujet

Les + Lus