• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ain: la première du film “Fou d'amour” dans la salle des fêtes de Champagne-en-Valromey

Une image du film
Une image du film

Ce samedi 5 septembre au soir, Philippe Ramos présente, en avant-première à Champagne-en-Valromey son film « Fou d’amour ». Inspiré d’un fait divers survenu dans les années cinquante, le film a été tourné dans les environs du village d’Oncieu .

Par Isabelle Gonzalez

Après avoir obtenu une aide financière de la région Rhône-Alpes, le réalisateur a sillonné l’Ardèche et le Vercors puis le Bugey. Il a ainsi découvert  Oncieu. Philippe Ramos a alors été séduit par sa forme singulière, l’impression qu’il donnait d’être perdu au milieu de nulle part.
Philippe Ramos tourne "Fou d'amour" dans le Bugey
Le village d'Oncieu correspondait à l’image que le réalisateur recherchait pour son film. Julien Sauvadon s'était rendu en 2014 sur le tournage du film
Le film est inspiré de faits réels : l’affaire dite du curé d’Uruffe, une affaire criminelle française qui défraya la chronique à la fin des années 1950. Un prêtre qui séduisait beaucoup de jeunes femmes avait assassiné une mineure, enceinte de ses oeuvres, qui souhaitait garder l'enfant. Philippe Ramos explique avoir était fasciné par le désir et la folie chez un homme qui a séduit toute sa paroisse. 
 
BANDE ANNONCE FOU D'AMOUR de Philippe Ramos
Avec Melvil Poupaud, Dominique Blanc et Diane Rouxel


Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus