• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Nouvelle station de pompage, les agriculteurs passent de l'Ain au Rhône

La station de pompage à Lagnieu (Ain) / © France 3
La station de pompage à Lagnieu (Ain) / © France 3

Parce que la rivière d'Ain est de plus en plus souvent victime de la sécheresse, les céréaliers ont décidé d'aller pomper ailleurs! Ils puiseront désormais l'eau du Rhône. Un fleuve qui a de la réserve. Du coup, les truites et les ombres de l'Ain devraient retrouver un certain confort.

Par Franck Grassaud

En ce mois de juin, tout change pour une vingtaine d'agriculteurs de la Plaine de l'Ain. L'eau qu'ils puisaient depuis toujours dans la nappe d'accompagnement de la rivière d'Ain, ne servira plus à arroser leurs cultures. Désormais, l'irrigation dépendra d'une station de pompage construite juste après Lagnieu. Et c'est le Rhône qui régale! La station ne "prendra" qu'1m3/seconde sur les quelque 500m3/seconde de débit à cet endroit.  

Pour alimenter les exploitations du secteur, 38km de canalisations ont été installés. Coût des travaux: 13 millions d'euros. 80% sont financés par des subventions de l'Agence de l'eau, du Département de l'Ain, de l'Europe et de la Communauté de communes de la Plaine de l'Ain. Les agriculteurs paient de reste. Ils débourseront 120 euros par hectare et par an, pendant 20 ans. Un investissement de taille pour le monde agricole local, sachant que 1360 hectares seront ainsi arrosés. 

Respect d'un environnement en souffrance

Ils ont fait le choix de la modernisation des installations, d'une ressource en eau plus stable, mais aussi du respect de l'environnement. Depuis plusieurs années, on remarque que les poissons souffrent en été dans la rivière d'Ain. Le niveau est bas et la température monte dangereusement. Et pour cause, l'eau n'est plus rafraîchie par les résurgences car les agriculteurs pompent dans la nappe d'accompagnement. 

Le Syndicat qui gère la rivière a donc réuni tous les acteurs pour les convaincre de trouver des solutions en les priant de consommer moins. Et la réponse des paysans a été exemplaire: l'irrigation passera désormais par d'autres canaux. Un fleuve a donc été appelé à la rescousse. 

Reportage Franck Grassaud et Eloïsa Patricio 
Irrigation. De l'Ain au Rhône
Une station de pompage dans le Rhône sort de terre en ce moment à Lagnieu (Ain). Intervenants : Fabien Thomazet, Chambre d'agriculture; Jérôme Martin, agriculteur; Alain Sicard, Syndicat de la rivière d'Ain - France 3
  

Sur le même sujet

Patrick Revelli explique ses choix

Les + Lus