• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La patinoire éphémère du Poizat-Lalleyriat (Ain)

Sur le plan d'eau du Poizat-Lalleyriat, la glace permet de faire du hockey en famille. / © Franck Grassaud
Sur le plan d'eau du Poizat-Lalleyriat, la glace permet de faire du hockey en famille. / © Franck Grassaud

En raison des grands travaux effectués aux abords du plan d'eau du Poizat-Lalleyriat, près de Nantua, les villageois n'ont pas eu la chance de profiter de la glace ces 3 dernières années. En ce début 2019, ils se rattrapent sur cette patinoire naturelle.  

Par Franck Grassaud

Ce plan d'eau situé à 900m d'altitude, a une superficie équivalente à 2 terrains de foot. L'été, on s'y baigne. L'hiver, -quand le temps le permet-, on y glisse. La "chance" de cet espace, c'est l'ombre! Le soleil "fout la paix" à la glace, au moment des grands frimas. Du coup, c'est l'un des premiers lacs de la région à se transformer en patinoire, avant le lac Genin, à 13km de là. 

Les patins sont à récupérer chez Jean-Noël, au coeur du village du Poizat. "4 euros la location, je fais ça pour le service", explique celui qui loue surtout des skis. C'est aussi Jean-Noël qui fait un peu la pluie et le beau temps sur ce plan d'eau. Chaque matin, il va percer la glace pour la mesurer. Ce samedi 12 janvier au matin, 10,5cm d'épaisseur suffiront au bonheur des patineurs. Par sécurité, il délimite l'espace avec sa bombe rouge. "Plus loin, c'est moins sûr, et il y a bien plus d'eau", ajoute-il. Il faut encore enlever la neige pour rendre le lieu praticable. 

Reportage Franck Grassaud et Jean-Marc Nouck-Nouck
Ain. Sur un plan d'eau gelé
10,5cm de glace et on sort les patins ! Sur le plan d'eau du Poizat-Lalleyriat, on fait du hockey en famille.  - France 3

Une fois prête, la patinoire forme un bel anneau autour d'une île plantée de 2 arbres. Il y a de quoi ravir la famille qui s'essaie au hockey. "Des fois le dimanche, on fait des mini-tournois avec des voisins ou avec les gens des villages du coin", raconte Max Pochon. Selon cet habitué, qui se dit privilégié de profiter ainsi d'une glace naturelle, "apprendre à patiner ici, c'est peut-être mieux que dans une patinoire fermée où l'on peut avoir peur du monde, où il y a beaucoup de bruit. Et puis, on aime bien aider les gens à démarrer, leur donner des conseils". 

"L'esprit famille" règne, seule l'affluence pourrait le contrarier. Mais comme Le Poizat-Lalleyriat est loin des grandes stations, des grands spots, il y a peu de chance que la patinoire affiche complet. En plus, d'un jour à l'autre, la glisse est incertaine, difficile dans ces conditions de programmer la sortie d'avance. A ce propos, il vaut mieux appeler Jean-Noël Duraffour avant de s'aventurer : 04.74.75.30.65 ou 06.70.07.25.29

Sur le même sujet

Ain. Sur un plan d'eau gelé

Les + Lus