Renault Trucks : "On n'arrête pas une usine en appuyant sur un bouton"

Lundi 16 mars, à 19h50, la direction de Renault Trucks a annoncé l'interruption de son activité sur ses 4 sites dont deux sont en Rhône-Alpes. Pourtant, des lignes ont encore fonctionné ce mardi matin, notamment à Bourg-en-Bresse. Finalement, les usines sont ensuite passées en mode vacances.

L'usine Renault Trucks de Bourg-en-Bresse.
L'usine Renault Trucks de Bourg-en-Bresse. © Franck Grassaud
4 500 salariés travaillent chez Renault Trucks en France, les sites de production se trouvent à Lyon, Bourg-en-Bresse, Blainville-sur-Orne et Limoges. Lundi soir, "afin de protéger les salariés et de répondre aux mesures demandées par le gouvernement français pour contenir l'épidémie de COVID-19", le constructeur de poids lourds a annoncé la fermeture exceptionnelle. L'annonce a fait l'objet d'un communiqué officiel.

Il faut dire que dans la journée, un mouvement de débrayage avait marqué le site de Bourg notamment, des salariés à la chaîne se plaignant de conditions de travail éloignées de certains gestes barrières. Les distances de sécurité sanitaire n'étant pas respectées.  
 
Ce mardi matin, de nombreux salariés se sont présentés dans les usines. D'après plusieurs personnes, des lignes ont même fonctionné. La photo ci-dessous, prise par un ouvrier, en témoigne. Mais après quelques heures, les chaînes ont été arrêtées avant une importante opération de nettoyage des ateliers. Les camions en cours de fabrication ont été bâchés, comme à la veille des vacances d'été, quand les usines s'apprêtent à fermer. 
 
Chaîne de montagne de l'usine de Renault Trucks - Bourg-en-Bresse
Chaîne de montagne de l'usine de Renault Trucks - Bourg-en-Bresse

De nombreuses voitures étaient encore garées sur le parking de l'usine de Bourg-en-Bresse ce mardi vers 11 heures (photo ci-dessous)"On n'arrête pas une usine en appuyant sur un bouton", a simplement commenté un personnel de la communication. Les ouvriers devaient donc être renvoyés chez eux rapidement.  
 
Sur le parking de Renault Trucks Bourg-en-Bresse, à 11 heures, ce mardi 17 mars.
Sur le parking de Renault Trucks Bourg-en-Bresse, à 11 heures, ce mardi 17 mars. © Franck Grassaud
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie