Téléthon. L'espoir des malades de la myopathie de Duchenne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aude Henry et Franck Grassaud

Quand les dons font avancer la recherche. Dans l'Ain, le compteur du Téléthon dépasse déjà, ce samedi 9 décembre à 18 heures, les 105.000 euros. De quoi donner de l'espoir à Simon, un adolescent de 17 ans, touché par la myopathie de Duchenne. Il vit près d'Hauteville-Lompnes. 

Simon est un combattant, même s'il vient de perdre une bataille: trop épuisé, il arrête provisoirement le lycée. Il a été diagnostiqué à l'âge de deux ans. Simon est atteint par la myopathie de Duchenne. Les espoirs de la famille sont désormais tournés vers la recherche. Celle financée par le Téléthon.

La myopathie de Duchenne se traduit par la disparition progressive de la fibre musculaire. Parce qu'un gène, le gène DMD, "est en panne", et ne produit plus la protéine (la dystrophine), qui protège normalement les muscles.

En ce moment, tout s'accélère, les recherches se concentrent sur l'injection d'une nouvelle version du gène en question, une version raccourcie. Et les premiers tests sont concluants. Les essais sur l'homme débuteront en 2019.

Reportage Franck Grassaud et Eloïsa Patricio
Myopathie de Duchenne

 

Le chiffre du compteur #Téléthon2017 à 18h ce samedi 9 décembre en Auvergne-Rhône-Alpes

• 01 : 105 900€
• 03 : 54 200€
• 07 : 55 200€
• 15 : 29 000€
• 26 : 98 100€
• 38 : 243 900€
• 42 : 144 600€
• 43 : 39 000€
• 63 : 125 400€
• 69 : 403 600€
• 73 : 92 300€
• 74 : 178 900€