Top 14. Vainqueur de Toulon, Oyonnax quitte la dernière place

Publié le Mis à jour le

Vainqueur sur le fil de Toulon (29-26), Oyonnax a remporté un quatrième succès consécutif qui lui permet de quitter, pour la première fois en cinq mois, la dernière place du Top 14. Après la 21e journée l'équipe du Haut-Bugey a attendu la toute fin de rencontre pour s'imposer.

US Oyonnax, l'équipe qui monte... Vainqueur sur le fil de Toulon (29-26), Oyonnax a remporté un quatrième succès consécutif qui lui permet de quitter la dernière place du Top 14 pour la première fois en cinq mois, après la 21e journée.

L'équipe du Haut-Bugey a attendu le bout de la nuit pour s'imposer, avec un essai de son 2e ligne sud-africain Steven Sykes (79e), au terme d'un chassé-croisé haletant.

Désormais 13e, "Oyo" laisse la lanterne rouge à Brive, qui joue ce dimanche à Castres, et revient à deux points du Stade français, qui a perdu au Racing 92 (28-22).

Après une première moitié de saison très difficile, les espoirs de maintien sont donc plus que jamais vivaces du côté de l'Ain.

Côté visiteur, Toulon est troisième mais reste à la merci de Toulouse, 4e à un point, qui reçoit Montpellier en clôture de la journée.

Malmenés en mêlée, les Oyomen se sont montré plus volontaires que leur adversaire. Avec un essai de Rory Grice (7-3, 5) et l'efficacité de son buteur Benjamin Botica, auteur de cinq pénalités et deux transformations, les Haut-Bugistes sont toujours restés accrochés à leur adversaire.

Leur détermination sans faille s'est traduite par l'essai de Sykes, entré en jeu à la 58e minute, après un bon travail du paquet d'avants en mêlée (79).

Pourtant les Varois menaient 26-22 à la 71e minute après une pénalité de Belleau. Réalistes à l'image de ses deux essais obtenus sur leurs rares temps forts par Marcel Van der Merwe en première période (7-10, 8) et Malakai Fekitoa après la mi-temps (19-23, 59), les Toulonnais ont néanmoins confirmé leur fragilité à l'extérieur (2 victoires). Toulon a manqué d'adresse dans ses possessions de balles et a subi les charges d'un adversaire moins dense physiquement mais particulièrement tranchant sur ses ballons portés.

Le septième et premier non-qualifié pour la phase finale, Lyon, est à deux points du RCT qui se tourne désormais vers un calendrier compliqué: Clermont, Racing 92 et Montpellier lors des trois prochaines journées.