Allier. Qui sont les candidats aux élections législatives dans votre circonscription ?

Les 11 et 18 juin auront lieu les élections législatives. Depuis l'avènement du quinquennat pour le locataire de l'Elysée, elles sont souvent qualifiées de "3e tour de l'élection présidentielle". Découvrez ici les candidats pour le département de l'Allier.

Dans le département de l’Allier, les 3 députés sortants ne brigueront pas un nouveau mandat.
Dans le département de l’Allier, les 3 députés sortants ne brigueront pas un nouveau mandat.
Dans le département de l’Allier, les 3 députés sortants ne brigueront pas un nouveau mandat. A noter que sur l’ensemble des circonscriptions, les 3 candidats de la République en Marche sont… des candidates.



Dans la première circonscription, Guy Chambefort (PS) ne se représente pas, après deux mandats de député. Comme en 2012, le maire de Moulins (LR) Pierre-André Périssol est candidat. Dans cette circonscription, c’est un parti socialiste affaibli par des dissensions locales qui part à la conquête du pouvoir. L’ancien député socialiste Jean Mallot a en effet été exclu pu PS pour s’être maintenu face à la candidate investie par le parti, Magali Alexandre. L’ancien président communiste du Conseil départemental, Jean-Paul Dufrègne (PCF) entend profiter de cette division pour remporter la bataille.
Au 1er tour de l’élection présidentielle, dans la circonscription E. Macron était arrivé en tête avec 23,6% des suffrages exprimés devant M. Le Pen (22,21%), J .L. Mélenchon (20,36%), F. Fillon (18,74%) et B. Hamon (5,73%).

Les candidats :


- POINAMBALOM Luderce
- AMATO Albino
- DOMECK Hasna (UPR)
- PÉRISSOL Pierre-André (LR)
- MALLOT Jean (DVG)
- MOTTET Fabienne (Nouvelle Donne)
- RIVIERE Pauline (La République en Marche)
- COLLOT Jean-Marc (LO)
- ALEXANDRE Magali (PS)
- CIUCH Michèle (FN)
- DUFRÈGNE Jean-Paul (PCF)
- BLACHE Corentin (Debout la France)

Dans la deuxième circonscription, Bernard Lesterlin (PS) n’a pas souhaité briguer un troisième mandat. Le maire (LR) de Montluçon, Daniel Dugléry, se lance à nouveau dans la bataille des législatives. Le parti socialiste sera représenté par le jeune premier secrétaire fédéral Nicolas Brien (27 ans) qui entend incarner la nouvelle génération. Au 1er tour de la présidentielle, le parti socialiste n’avait recueilli que 5,71 % des suffrages exprimés dans la circonscription, contre 23,38% pour E. Macron, 22,38% pour J.L. Mélenchon et 21,72% pour M. Le Pen.

Les candidats :


- BRIEN Nicolas (PS)
- DUGLÉRY Daniel (LR)
- BOURDIER Sylvain (France Insoumise)
- SÉGUIER Dominique (Parti Chrétien Démocrate)
- CAMUS Elisabeth (FN)
- DOMMANGET Céline (UPR)
- GUILLAUMIN Jean-Marie (SE)
- RICHARD Thierry (Parti des évidences concrètes)
- CHATEL Philippe (Mouvement Alliés pour l'Allier)
- PICARD Franck (Comité Jeanne)
- BUVAT Philippe (EE-LV)
- VANCEUNEBROCK-MIALON Laurence (La République en Marche)
- ROCHE Gilles (LO)
- FOURNIER Jean-Pierre (SE)
- DEMASSE Jean (Debout La France)


Dans la troisième circonscription, Gérard Charasse (PRG), le débuté sortant a décidé au terme de son quatrième mandat de ne pas se représenter. C’est le maire de Lapalisse, Jacques de Chabannes, qui portera les couleurs du parti du député sortant. Au 1er tour de la présidentielle, dans cette circonscription, le FN, représenté ici par Jean-Pierre Sigaud, était arrivé en 2ème place (23,13%) juste derrière le candidat d’En Marche (24,23%). F. Fillon avait obtenu 20,87% des suffrages. Les Républicains qui sont représentés ici par Gabriel Maquin, adjoint au maire de Vichy.


Les candidats :


- DE CHABANNES Jacques (PRG)
- DEMMEL Annie (SE)
- PEYROL Bénédicte (La République en Marche)
- LEBEL Bernard (LO)
- DEVOS Pascal (PCF-EELV)
- MAQUIN Gabriel (LR)
- BECOUZE Marie-Laure (Debout La France)
- SIGAUD Jean-Pierre (FN)
- GHLAMALLAH Ahmed (UPR)
- DUPUIS Marie-Thérèse (France Insoumise)
- DE LONGEVILLE Guillaume (SIEL)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections