Cet article date de plus de 4 ans

Crimes de Montluçon : nouvelles mises en examen pour homicide

Deux individus, dont un mineur, ont été mis en examen, mercredi soir, pour l’homicide de Jeanine Ponce, à Montluçon. Les affaires de double homicide des époux Deglinnocenti, de Jeanine Ponce et de viol en réunion et séquestration pourraient être liées.

Deux hommes, dont un mineur, ont été mis en examen, mercredi 12 avril, pour homicide volontaire et actes de torture et de barbarie a indiqué le parquet de Cusset, dans un communiqué. Une procédure initiée dans le cadre du décès de Jeannine Ponce, une retraitée de 74 ans dont le corps avait été retrouvé le 13 mars à son domicile de Montluçon. Le mineur est également poursuivi pour tentative de viol.

Agé de 18 ans, Zaki A.T. a déjà été mis en examen pour double meurtre des époux  Deglinnocenti à Montluçon dans la nuit du 2 au 3 mars. Le mineur étant quant à lui poursuivi pour le meurtre d’une jeune femme le 11 mars à Montluçon. Les deux individus avaient été mis en examen et incarcérés.

 Des faits globalement reconnus par les mis en cause 



Selon le parquet de Cusset, concernant l’homicide de Jeanine Ponce : « les faits ont été globalement reconnus par les mis en cause au cours de leurs auditions par les enquêteurs du SRPJ de CLERMONT FERRAND, même s'il y existe des divergences sur le degré de participation de chacun d'entre eux. »

Les trois affaires pourraient faire l’objet d’une « jonction en un seul et même dossier en fonction des éléments d’enquête obtenus » précise le parquet.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société