À Moulins, les cures détox d’après fêtes ne font pas l’unanimité

Un seul repas de Noël couvre les besoins journaliers d'une personne de taille et de poids moyen. / © JACQUES DEMARTHON / AFP
Un seul repas de Noël couvre les besoins journaliers d'une personne de taille et de poids moyen. / © JACQUES DEMARTHON / AFP

Après les excès de fin d’année, place aux bonnes résolutions. Jeûne, compléments alimentaires : les naturopathes de Moulins ont plein d’astuces pour détoxifier l’organisme. Un réflexe pourtant peu recommandés par les nutritionnistes.

Par MCP

2300 calories. C’est l’apport nutritionnel minimum d’un repas de Noël. Ajoutez-y boissons alcoolisées et sucreries, et vous obtenez un cocktail explosif pour l’organisme.

Pour éliminer les excès, certains se tournent vers les cures de détox et les compléments alimentaires. Pascale Toubert, naturopathe dans un magasin bio, recommande différents produits à ses clients : « Je recommande souvent de consommer de l’aubier de tilleul qui va drainer le foie, la vésicule biliaire et les reins. Le radis noir et de l’artichaut ont aussi une action drainante ». La spécialiste conseille même de suivre trois cures détox par an pour nettoyer le foie.

À l’inverse, Floriane Cellier, nutritionniste, reste sceptique face à ces nouvelles tendances de consommation : « le corps se régule tout seul, en ayant faim et en ayant une sensation de satiété. Quand on apporte trop, il se régule automatiquement après en nous demandant moins ». Son conseil : continuer à manger normalement mais sans excès, pour éviter toutes les frustrations.

À Moulins, les cures détox d’après fêtes ne font pas l’unanimité
Un reportage de Stéphanie Vinot, Julien Lanchas et Stéphanie Salmon. Avec Pascale Toubert, naturopathe et Floriane Cellier, nutritionniste.

 

Sur le même sujet

À Moulins, les cures détox d’après fêtes ne font pas l’unanimité

Près de chez vous

Les + Lus