Moulins : quand la cuisine centrale fait don de ses surplus à la Banque alimentaire

A Moulins, depuis le 12 juin dernier, la cuisine centrale lutte contre le gaspillage alimentaire. Chaque jour, la nourriture produite en trop revient à la Banque alimentaire et ne finit plus à la poubelle, une première en Auvergne.
A Moulins, depuis le mois de juin 2019, la cuisine centrale fait don des surplus de nourriture à la Banque alimentaire.
A Moulins, depuis le mois de juin 2019, la cuisine centrale fait don des surplus de nourriture à la Banque alimentaire. © A.C Huet / France 3 Auvergne
A Moulins, les surplus de nourriture de la cuisine centrale ne partent plus à la poubelle, mais sont redistribués aux personnes dans le besoin. Tous les jours depuis le mois de juin 2019, les bénévoles de la Banque alimentaire viennent récupérer le surplus de la cuisine centrale. On y prépare en moyenne 2500 repas par jour, principalement pour les écoles de Vichy et de Moulins.

Les plats sont cuisinés 48 heures à l'avance et les quantités exactes ajustées à 10 heures chaque matin. Cela explique la nourriture en trop qui, auparavant, partait à la poubelle : « Nous préférons valoriser le fruit de notre travail en le donnant à des personnes qui en ont besoin. C’était une volonté pour nous d’allier l'utile à l'agréable », se félicite Franck Reneaud, directeur de la cuisine centrale de Moulins.

Près de 700 kilos récoltés

Une fois récoltées par les bénévoles, les denrées sont acheminées jusqu'au local de la Banque alimentaire. En un trimestre, 690 kilos de nourriture ont ainsi été redistribués. Un vrai plus pour l'association : « C'est très important pour nous parce qu’en général, on a beaucoup de difficultés à avoir des plats cuisinés lors des collectes que l’on fait. Pouvoir recevoir des plats qui sont préparés à l’avance, c’est très complémentaire par rapport à ce qu’on peut donner aux gens, et en particulier pour toutes les épiceries sociales », se réjouit Michel Renault, président de la Banque alimentaire d'Auvergne.

Depuis juin, l'exemple a fait des émules : la cuisine centrale de l'hôpital de Moulins redistribue, elle aussi, chaque jour, son surplus à la banque alimentaire. En Auvergne, ce sont les deux seules cuisines centrales à avoir pris cette initiative.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alimentation société vie associative consommation économie