Des passionnés de Simenon retracent l'histoire du commissaire Maigret dans l'Allier

Portrait et objets de l'écrivain belge Georges Simenon lors de l'exposition "Made in Belgium" marquant le 175th anniversaire de la Belgique, le 4 Mars 2005, à Bruxelles. / © BENOIT DOPPAGNE / BELGA / AFP
Portrait et objets de l'écrivain belge Georges Simenon lors de l'exposition "Made in Belgium" marquant le 175th anniversaire de la Belgique, le 4 Mars 2005, à Bruxelles. / © BENOIT DOPPAGNE / BELGA / AFP

Le commissaire Maigret est né dans l'Allier alors que son créateur, Georges Simenon, vivait dans le département dans les années 1920. Il y a d'ailleurs situé 4 de ses romans. Les membres de l’Association "Simenon en Bourbonnais" tentent de retrouver les lieux mentionnés dans les livres.

Par MT avec Stéphanie Vinot

Depuis plusieurs mois, l'association Simenon en Bourbonnais mène l'enquête. Où sont tous ces lieux décrits dans les romans ? L'intrigue des Inconnus dans la maison se tient à Moulins, dans l'Allier. Des inconnus mais dans quelle maison ? Rue de Bourgogne, l'hôtel Roquefeuil semble correspondre.

"On a reçu 25 hypothèses qui sont toutes plus ou moins plausibles, mais il n'y en a aucune qui corresponde à la description parfaite de cette maison. Je pense qu'objectivement, elle n'existe pas. Mais ce qui est intéressant, c'est d'inciter les gens à lire, et à redécouvrir Moulins sous des facettes un petit peu différentes", explique Joël Talon, président de l'association "Simenon en Bourbonnais".

Que Simenon soit venu dans cet hôtel particulier, c'est très probable malgré tout. Lors de son séjour dans le Bourbonnais, il a fréquenté l'aristocratie.

"Je ne pense pas qu'il y ait eu un crime ici, cela m'arrange bien. J'ai vécu là depuis toute petite donc je ne pense pas. Mais le lieu se porte bien, il y a beaucoup de pièces. C'est un univers un hôtel particulier. Je pense que l'on peut très bien s'imaginer des scènes comme il les a décrite", raconte Geneviève de Roquefeuil, propriétaire de l'hôtel particulier.

Portrait non-daté de l'écrivain belge Georges Simenon. / © BELGA / AFP
Portrait non-daté de l'écrivain belge Georges Simenon. / © BELGA / AFP

Naissance à Paray-le-Frésil


En revanche, dans une église à une demi-heure de Moulins, c'est sûr, il y a eu un meurtre. "C'est le lieu où la marquise de Tracy va mourir. Elle meurt d'une façon extrêmement subtile puisque l'arme du crime en quelque sorte est une coupure de presse", indique Joël Talon.

Et c'est le début de l'affaire Saint-Fiacre pour le commissaire Maigret. Elle se passe en fait à Paray-le-Frésil, un petit village bien réel. C'est ici que Simenon a vécu dans les années 1920. "Il est devenu le secrétaire du marquis de Tracy, pendant deux petites années. Il a donc créé son personnage de Maigret à Paray-le-Frésil en situant qu'il était le fils du régisseur du château", déclare Jean-François Dubois, trésorier de l'association "Simenon en Bourbonnais".

En Sologne bourbonnaise, Simenon va évoluer au milieu de l'aristocratie, de la grande bourgeoisie, il va aussi découvrir le monde paysan. Des ambiances, des rencontres qui nourriront un grand nombre de ses romans.

Des passionnés de Simenon retracent l'histoire du commissaire Maigret dans l'Allier
Intervenants : Joël Talon, président de l'association "Simenon en Bourbonnais"; Geneviève de Roquefeuil, propriétaire de l'hôtel particulier, Jean-François Dubois, trésorier de l'association "Simenon en Bourbonnais" - France 3 Auvergne - Stéphanie Vinot, Arthur John, Dominique Leyerloup

 

Sur le même sujet

Les + Lus