• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Allier : la secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’économie visite 3 entreprises

Visite dans l'Allier pour la secrétaire d'Etat à l'économie. / © M Robert - France 3 Auvergne
Visite dans l'Allier pour la secrétaire d'Etat à l'économie. / © M Robert - France 3 Auvergne

Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’économie Bruno Lemaire a visité jeudi 22 août 3 entreprises du bassin de Vichy dans l’Allier.
 

Par Cyrille Genet Avec Maxime Vanoudendycke

On pourrait dire que c'était une visite de courtoisie de la secrétaire d'Etat ce jeudi 22 août dans l’Allier. Pour sa première étape de la journée, Agnès Pannier-Runacher a découvert l'usine l'Oréal de Creuzier-le-Vieux. Ce fleuron de l'industrie cosmétique française est le premier employeur du bassin vichyssois. Plus de 370 salariés y travaillent en CDI. Le groupe l'Oréal a enregistré des résultats excellents en 2018 avec un bond de ses ventes jamais vu depuis dix ans… C'est la France qui gagne.

"Ça montre bien que l'industrie française et notamment quand elle est en 4.0, elle est compétitive, elle recrute, elle permet d’offrir des carrières de qualité et c’est le message effectivement  qu'on veut envoyer" explique la secrétaire d’Etat.

Pour être certain de faire passer le message, les autres visites aussi ont été consacrées à des entreprises qui marchent. Comme Peinta, un spécialiste des équipements électrotechniques. Après des difficultés, son rachat par le groupe français Galilé lui a permis de remonter la pente. Désormais l'entreprise va mieux et est à la pointe de son secteur. Elle équipe les Barracuda… le dernier cri des sous-marins nucléaires français lancé cette année. Cela n'empêche pas cette entreprise d'avoir plusieurs messages à faire passer au gouvernement.

"Aujourd'hui y a différents problèmes, de recrutement, de formation, passation de marché de l’Etat vis-à-vis des petites entreprises comme nous … parce qu'on est des petites entreprises" dit Eric Michoux, Président du groupe Galilé

Revers de la médaille dira le gouvernement. Car depuis trois ans, l'industrie crée à nouveau de l'emploi. Mais le secteur revient de loin : entre 2007 et 2018, l'Allier a perdu près de 4000 postes dans l'industrie.
 

Sur le même sujet

Grands travaux entre St Etienne et Le Puy-en-Velay

Les + Lus