• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilets jaunes dans l'Allier : les commerçants s’inquiètent pour leur chiffre d'affaire

Les gilets jaunes bloquent l'entrée du centre commercial Cora, dimanche 25 novembre, à Vichy dans l'Allier. / © P.Félix/France 3 Auvergne
Les gilets jaunes bloquent l'entrée du centre commercial Cora, dimanche 25 novembre, à Vichy dans l'Allier. / © P.Félix/France 3 Auvergne

La Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Allier tire la sonnette d'alarme. Elle s'inquiète des conséquences des blocages routiers, faits par les Gilets Jaunes, sur l’activité des entreprises. Les commerçants constatent une baisse de leur chiffre d'affaire.

 

Par D.Cros

Les commerçants du Bourbonnais s’inquiètent. Nombreux constatent une baisse de leur chiffre d’affaire. La raison : la mobilisation et les blocages des gilets jaunes. Samedi 24 et dimanche 25 novembre, les manifestants ont mené de nombreuses actions dans toute l’Auvergne.
 
 

Parmi les actions menées : le blocage des centres commerciaux. A Vichy, par exemple, ils ont bloqué dimanche le rond-point du grand centre-commercial. Sur le principe du barrage filtrant, ils stoppent le passage aux voitures mais laissent entrer les piétons. Plus loin dans le centre-ville, la mobilisation des gilets jaunes se fait aussi sentir sur les ventes. Certains commerçants interrogés déclarent : "40 à 50% de baisse de leur chiffre d’affaire, le week-end du 17 et 18 novembre". Dimanche 25 novembre, ils reconnaissent que l'impact en ville est moins important contrairement aux premiers jours de manifestation qui avaient vraiment plombé les ventes. 

Si la plupart se disent solidaires du mouvement ils sont en désaccord avec la forme prise par le mouvement. Ils contestent le fait que les gilets jaunes empêchent les clients de se déplacer librement, de travailler et de faire leurs courses. Certains disent : "Les Gilets jaunes se trompent de cible et ne gênent pas le gouvernement".


 

"Préserver les commerces et l’économie locale"

Avec le Black Friday (période de prix cassés) et à l’approche des fêtes de fin d’année, les commerçants réalisent une part importante de leur chiffre d’affaires. Certaines enseignes ont même recruté du personnel supplémentaire spécialement pour la période.

Dans un communiqué, la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Allier alerte les pouvoirs publics et les acteurs du mouvement Gilets Jaunes, sur les impacts économiques des blocages ou filtrages routiers mis en place. Elle écrit : "Dans le contexte actuel, étouffés par les barrages filtrants de la région, certains commerçants sont obligés de mettre fin à ces embauches et ont peur pour la suite".

Gilles Duboisset, président de la CCI de l’Allier, insiste : "Le commerce de proximité voit son chiffre d’affaire diminuer au profit d’Internet et des géants du web qui, souvent, ne paient aucune taxe en France. Évitons d’affaiblir un peu plus le commerce de proximité, qu’il soit implanté en centre-ville ou en périphérie, par ces actions de blocage, dans une période où il doit encore plus rivaliser avec les géants du commerce électronique". 

La CCI de l’Allier demande aux gilets jaunes de trouver une nouvelle forme de mobilisation pour "préserver les commerces et l’économie locale".

Sur le même sujet

Haute-Loire : il faut sauver le busard cendré

Les + Lus