À Vichy, une compétition internationale de Jet Cross

Plus de 70 pilotes de Jet Cross se retrouvent au Palais du Lac de Vichy ce week-end du 29 et 30 juillet pour une compétition internationale. C'est la 4e fois que la ville accueille cet évènement alors que la discipline reste encore assez méconnue du grand public.

70 pilotes sont venus s'affronter sur le plan d'eau de Vichy.
70 pilotes sont venus s'affronter sur le plan d'eau de Vichy. © France 3 Auvergne - Aurélie Albert
Dans ces phases qualificatives du Jet Cross, tout est dans l'endurance. 15 minutes pour faire le meilleur temps sur un parcours semé d'embûches. Valentin Dardillat est arrivé 2e, à quelques centièmes de la 1e place :

"Il faut une très bonne technicité parce qu'il faut avoir un certain niveau. Il y a beaucoup d'agitation sur le plan d'eau. Il faut être aussi très coulé pour pas beaucoup se fatiguer et réussir à garder un bon rythme tout au long de la course."

durée de la vidéo: 01 min 44
À Vichy, une compétition internationale de Jet Ski ©France 3 Auvergne

Le Jet Cross, c'est de la moto cross, mais sur l'eau. Et ce week-end 70 pilotes sont venus s'affronter sur le plan d'eau de Vichy.

"Ce n'est pas comme un circuit automobile, on se doit de préparer le site pour accueillir ce type d'épreuves. La particularité de Vichy, c'est que l'infrastructure est parfaite, à la fois pour les organisateur et pour les pilotes. Les conditions de navigations sont difficile donc ce n'est pas forcément la machine mais le pilote, l'athlète qui fait la différence."

Un événement incontournable pour les pilotes qui sont venus d'Europe mais surtout de toute la France. Les français, qui sont parmi les meilleurs mondiaux dans la discipline. Jeremy Poret est 6 fois champion du monde :

"J'ai démarré à faire du jet grâce à la fédération à partir de 12 ans. On est relativement bien encadré et on a la chance d'avoir des organisateurs qui sont très bons et des villes qui nous reçoivent comme Vichy avec des plans d'eau qui sont super pour pouvoir jouer dedans. Tout cela réuni fait que l'on créer de vrais champions en France."

La compétition continue jusqu'à dimanche au Palais du Lac, avant de terminer le championnat dans la banlieue parisienne au mois de septembre.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sports nautiques sport