Cet article date de plus de 3 ans

A Vichy, la rénovation de la maison d’Albert Londres progresse

Les rencontres Albert Londres, du nom du Grand Reporter né dans la cité thermale sont chaque année l’occasion de faire le point sur la rénovation de sa maison natale.
A l'occasion des 8èmes  rencontres Albert Londres a Vichy, François Missen lauréat du prix Albert Londres 1974 a visité la future maison du grand reportage.
A l'occasion des 8èmes rencontres Albert Londres a Vichy, François Missen lauréat du prix Albert Londres 1974 a visité la future maison du grand reportage. © A. Albert - France 3 Auvergne
Vichy est un point d’attache important dans la vie d’Albert Londres. Le journaliste y est né en 1884 et il revenait régulièrement dans sa maison natale pour retrouver sa fille Florine qu’il avait confié à ses parents alors que son activité de reportage l’entrainait aux 4 coins du monde.

De sa présence sur les bords de l’Allier, il reste cette maison qu’une association a sauvé de la ruine et des rencontres annuelles où se retrouvent ses héritiers du grand reportage (notamment les lauréats du célèbre prix Albert Londres) et des lecteurs qui souvent ont parcouru plusieurs fois ses grands textes comme Au Bagne ou Les forçats de la route, un récit épique du Tour de France.

La maison est maintenant hors d’eau grâce à la mobilisation qui a permis de refaire la toiture, les prochains travaux s’intéresseront à la façade et aux pièces intérieures. La mémoire d’Albert Londres y vivra aussi à travers des projets d’accompagnement de jeunes journalistes qui pourraient voir le jour d’ici 2018.

durée de la vidéo: 01 min 45
Maison natale d’Albert Londres

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias économie littérature culture livres patrimoine