Les Alpes séduisent encore et toujours les cinéastes

Entre 12 et 15 longs métrages sont produits sous les latitudes alpines chaque année. Il faut dire que la région Rhône-Alpes est devenue la seconde terre d'accueil de tournages de cinéma en France, tout juste derrière la région parisienne.

Par Isabelle Guyader

Pourquoi et comment les Alpes séduisent-elle autant les cinéastes? Les décors naturels y sont bien évidemment pour beaucoup, mais les infrastructures sont nombreuses et le savoir-faire réputé. 

Trois structures notamment pèsent dans la balance: Rhône-Alpes Cinéma, la Commission du Film Rhône-Alpes, et le Pôle Pixel, qui n'est pas dans les Alpes mais regroupe trois studios géants à Villeurbanne.

Véritable "promoteur de la région", la Commission du Film gère les tournages de A à Z, met à disposition des productions les équipes techniques, débusque les décors et lieux de tournage de la maison privée jusqu'au château...

Tout près du lac de Paladru, en Isère, le château de Pupetières renferme sept siècles d'histoire. Brûlé à la Révolution Française, reconstruit dans les années 1860 par Violet le Duc, propriété d'Aymar de Virieu, le site a été, par exemple, le décor de plusieurs scènes de la comédie policière de Pascal Thomas "Le crime est notre affaire"  avec André Dussolier et Catherine Frot.

Reportage de Damien Borelly, Franck Ceroni & Mélanie Ducret
Les Alpes, terre de tournages de films
Intervenants : Serge Tachon, Directeur commission du film Rhône-Alpes; Aymar de Virieu, Propriétaire du château de Pupetières

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus