Départementales 2021 : qui est Christian Féroussier, celui qui a fait basculer l'Ardèche à droite ?

Le département de l'Ardèche bascule à droite. C'est officiel depuis ce lundi 28 juin 2021 après-midi. A égalité à l'issue du scrutin avec 8 cantons chacune, la Droite et la Gauche ont été départagées par Christian Féroussier, élu indépendant qui dit vouloir le rester.

Au lendemain de sa victoire dans le canton de Rhône-Eyrieux avec Julie Sicoit-Iliozer, Christian Féroussier savoure. Et entend rester droit dans ses bottes. Le maire de Saint-Fortunat-sur-Eyrieux, âgé de 50 ans, est vice-président sortant du département d'Ardèche en charge des sports. Alors aujourd'hui, sa position d'arbitre dans ces élections départementales 2021 peut faire sourire. Sans affoler celui qui "pendant 25 ans a été arbitre de football". "Une nouvelle fois je vais devoir arbitrer et je le ferai tranquillement, sereinement", clamait-il depuis la veille.

Christian Féroussier et son binôme l'ont annoncé officiellement dans l'après-midi : la présidence du Conseil départemental ardéchois va changer de mains, ils soutiennent l'élu Les Républicains, Olivier Amrane.

Ce n'est pas un chèque en blanc que nous lui avons donné aujourd'hui. Il (Olivier Amrane) devra être attentif aux choix et orientations qu'il propose, sinon il aura à faire à l'équipe que je représente avec Julie. On saura lui rappeler tout au long de cette mandature.

Christian Féroussier, conseiller départemental indépendant d'Ardèche

L'élection du président d'Ardèche est prévue pour jeudi 1er juillet 2021. Olivier Amrane (LR) devrait logiquement l'emporter avec au moins 18 voix contre 16 au regard des résultats du second tour du 27 juin 2021 dans le département.

Candidat indépendant après avoir siégé avec la majorité de Gauche

"Quand je suis parti dans cette élection, il était très clair que je ne m'associerais à aucun parti politique et à aucune liste quelconque. On est allés jusqu'au bout de notre démarche", explique ce lundi 28 juin, Christian Féroussier sur l'antenne radio de France Bleu Drôme-Ardèche. L'élu reste discret sur les raisons de son divorce avec la majorité sortante. "Nous ne sommes pas compatibles. Vous avez une personne qui est politique, l’autre qui ne l’est pas", indiquait le candidat au Dauphiné Libéré, avant de partir en campagne et de défier Martine Finiels avec qui il avait formé le binôme gagnant six ans plus tôt.

À Gauche, c'est la douche froide. Il y a comme un sentiment de trahison. Vainqueur avec 54% des suffrages ce 27 juin 2021 dans le canton de Rhône-Eyrieux, Christian Féroussier, lui, défend encore et toujours son indépendance et le désir de "faire de la politique autrement". Au lendemain du scrutin, impossible toutefois d'échapper aux discussions purement politiques. Le binôme sans étiquette, Christian Féroussier et Julie Sicoit-Iliozer, doit décider de son vote pour la présidence du Département. Après plusieurs séances de discussions avec les deux camps, le choix de soutenir la Droite s'impose. L'élu explique que les idées et arguments de campagne défendus par les candidats d'"Ardèche, Génération Terrain" correspondent à ses valeurs. Le passif avec la majorité sortante était trop lourd.

Candidat indépendant, clairement soutenu par la Droite

Après la publication des résultats dans la soirée du 27 juin, Olivier Amrane apparaît en grand vainqueur de ce scrutin ardéchois. Interrogé sur le rôle d'arbitre de Christian Féroussier, le chef de file de la Droite a ses quelques mots : "Il n'y a pas de point d'interrogation. On travaille avec Christian Féroussier depuis le début de cette campagne. On n'a pas mis de candidat face à lui. On lui a tendu la main. Et sur ce canton-là, cela a fonctionné."

Avant même le premier tour, le candidat indépendant a également reçu le soutien du maire de La Voulte. Bernard Brottes évoque un travail commun et constructif sur différents dossiers. "En 2017, quand les finances de notre commune étaient au plus mal, il a joué de son influence pour nous accompagner à l’échelle du Département", cite par exemple l'élu divers droite.

Dans le canton de Rhône-Eyrieux, Christian Féroussier confirme cette main tendue par la Droite. Mais "le compte n'est pas encore total ", déclarait-il encore en début de matinée. "Il faut que l'on discute les uns avec les autres. Et on tranchera." Après 25 ans de travail dans des collectivités ou structures publiques, le maire de Saint-Fortunat-sur-Eyrieux et conseiller départemental défend une solide expérience et un savoir-faire qu'il est "heureux de mettre encore aujourd’hui au service du territoire et de ses habitants".

"Le marchandage politique, ce n'est pas ma tasse de thé"

Le binôme vainqueur dans le canton de Rhône-Eyrieux assure vouloir garder sa ligne. Va "siéger de toutes les façons dans un collège des Indépendants". Relance de la vie associative, efforts sans précédent sur la santé, les solidarités... Christian Féroussier tient à ses thèmes de campagne et orientations de travail. Entend imposer ses idées avec celui qui présidera la nouvelle mandature. 

La crise du Covid nous a montré qu'il fallait bouger les lignes. Celui qui me permettra de sentir que les lignes bougeront le plus aura ma préférence. Il faut arrêter de dire que parce que celui-ci est de droite, il est meilleur. Que parce qu'il est de gauche, il est moins bon, ou inversement. Il faut qu'on travaille ensemble, au service de l'intérêt des Ardéchois.

Christian Féroussier, réélu conseiller départemental d'Ardèche

 Soutenu par la Droite lors de scrutin départemental 2021, Christian Féroussier refuse d'en endosser l'étiquette. Fidèle à son crédo : "Mon seul parti c’est l’Ardèche, celui de l’action, du terrain, et de la proximité avec les habitants afin d’apporter réponses et solutions à leurs attentes et être un élu bâtisseur". Mais ce lundi 28 juin 2021, il a tout de même choisi une couleur politique, celle de la Droite. Coup de sifflet final.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections parti socialiste les républicains portrait