• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ardèche : un référendum organisé à Soyons pour l’installation de caméras de surveillance

Les habitants de Soyons, en Ardèche, sont invités à se prononcer le 17 juin 2018. / © MATTHIEU BOTTE
Les habitants de Soyons, en Ardèche, sont invités à se prononcer le 17 juin 2018. / © MATTHIEU BOTTE

Vendredi 1er juin 2018, les habitants de Soyons, en Ardèche, se sont retrouvés lors d’une réunion publique pour débattre de l’installation de caméras de surveillance. Ils devront se prononcer le 17 juin prochain, en votant lors d’un référendum organisé sur la question.

Par MCP et M. Zammit

Privilégier la sécurité au détriment des libertés publiques : le débat est aussi vieux que les écrits de George Orwell. À Soyons, un petit village ardéchois de 2350 habitants, la question se pose. Au total, 8 caméras de vidéosurveillance pourraient bientôt mailler le territoire soyonnais. Mais le projet devra d’abord être approuvé lors d’un référendum organisé le 17 juin prochain. « Je me suis engagé dans le cadre de mon mandat à mettre le sujet sur la table et à faire en sorte que les Soyonnais puissent s’exprimer via une forme de démocratie participative » explique Hervé Coulmont, maire (SE) de Soyons.

Vendredi 1er juin, soit quinze jours avant le vote, la mairie a organisé une réunion publique pour rassurer les habitants. Certains n’en voient pas l’utilité, surtout dans ce village sans délinquance hors-norme. D’autres s’inquiètent surtout des coûts engendrés par de telles installations. Sur les 130 000 euros que coûte le projet, les 2/3 sont financés par l'Etat et la région. Reste 49 000 euros à la charge de la commune. Un investissement contesté par certains Soyonnais. « Certains arbres ne sont plus taillés depuis trois ans, ils dépassent des maisons. Et quand je téléphone pour demander qu’ils soient taillés, on me répond qu’on n’a pas de sous. Voilà pourquoi je suis contre ce projet » résume un habitant. 

À l’inverse, d’autres retiennent l’argument de la sécurité. Mais loin de faire polémique, le débat a surtout permis à chacun d’exprimer son opinion. Les habitants devront donc se positionner une dernière fois le 17 juin.

Ardèche : un référendum organisé à Soyons pour l’installation de caméras de surveillance
Vendredi 1er juin 2018, les habitants de Soyons, en Ardèche, se sont retrouvés lors d’une réunion publique pour débattre de l’installation de caméras de surveillance. Ils devront se prononcer le 17 juin prochain, en votant lors d’un référendum organisé sur la question. Avec Hervé Coulmont, maire (SE) de Soyons. Un reportage de Maryne Zammit et Loïc Blache.

 

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus