• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ardèche : une cagnotte pour interpeller sur la situation de l’hôpital de Privas

En 2006 déjà, une manifestation avait réuni un demi-millier de personnes. Les difficultés rencontrées par l'hôpital de Privas ne datent pas d'hier / © MaxPPP / Fabrice Hebrard
En 2006 déjà, une manifestation avait réuni un demi-millier de personnes. Les difficultés rencontrées par l'hôpital de Privas ne datent pas d'hier / © MaxPPP / Fabrice Hebrard

Une infirmière de l'hôpital de Privas, en Ardèche, a lancé une cagnotte sur la plateforme participative Leetchi. Objectif : médiatiser les constantes difficultés du centre hospitalier et mobiliser soignants et usagers sur les risques qui pèsent sur les plus vulnérables. 
 

Par Daniel Pajonk

Caroline Berthaud est infirmière à l’hôpital de Privas. L’idée d’une cagnotte sur la plateforme Leetchi lui est venue après le succès grandissant de celles lancées dans le cadre des Gilets jaunes. Pour elle, pas question de mobiliser de l’argent. Mais une opportunité pour interpeler une fois encore l’opinion sur l’état du centre hospitalier, la qualité de soins et les incertitudes qui planent sur le personnel. Manque de médecins spécialisés, obligation d’aller sur Lyon pour certaines consultations, l’infirmière dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, avant qu’il ne soit trop tard : « on a vraiment le sentiment qu’il y a deux catégories d’hôpitaux : les hôpitaux de pointe  dans les grandes villes et les autres, c’est à dire nous, dans les campagnes ! »

Après les pétitions, une cagnotte pour faire le buzz 

" Une cagnotte, c’est un moyen de faire le buzz et d’alerter", reconnaît Caroline qui espère ainsi mobiliser la population locale. Rappelons qu’à l'automne dernier, l'agence régionale de santé (ARS) avait évoqué un établissement en quasi situation de faillite, le déficit atteignant 10 % du budget annuel, soit 4 millions d’euros sur 40 millions. Une situation qui pourrait entraîner la fermeture de la maternité et la restructuration d'autres services. 

Sur le même sujet

Une danseuse de cabaret retrouvée morte à Taluyers, dans le Rhône, rappel des faits

Les + Lus