Les éco-gardes des Gorges de l'Ardèche sensibilisent les touristes à la biodiversité

Les éco-gardes des Gorges de l'Ardèche
Les Gorges de l'Ardèche sont assaillies par les touristes en été, or c'est aussi une réserve naturelle nationale où faune et flore sont protégées. Pour permettre une bonne cohabitation, des éco-gardes sillonnent le territoire depuis trois ans, et vont à la rencontre des vacanciers. Intervenants : Ismaël Blanchard, éco-garde - Emmanuel - Elodie - Jérémy Guillien, éco-garde - V. Fize & N. Ferro & A.S Saboureau

Deux éco-gardes des Gorges de l'Ardèche sensibilisent le grand public aux richesses environnementales de la réserve naturelle. Une manière ludique et intelligente de protéger ce patrimoine naturel face à un tourisme de masse, toujours plus grandissant.

Par Nicolas Ferro

Dans l'eau, et du fait de sa petite taille, la couleuvre vipérine est souvent confondue avec la vipère. Elle est pourtant inoffensive et elle reste essentielle dans la chaine alimentaire. Mais, elle est parfois victime de coups portés. En amont des Gorges, un couple de vautours percnoptères niche dans les falaises. C'est le signe que l'écosystème lui convient. Il ne faudrait pas qu'ils s'en aillent ! En levant la tête vers les parois calcaires, le genevriers de Phénicie est également une autre richesse des Gorges. Ses racines plongent dans les failles des roches, elles captent ainsi le peu d'humidité qu'elles y trouvent. Sa croissance est très lente, certains spécimens auraient plus de mille ans.

Voici quelques exemples que Jérémy et Ismael apportent aux touristes curieux. Les discussions autour de la nature s'enchaînent ou pas. Aux détours d'un sentier, où au fil de l'eau, les rencontres s'avèrent parfois enrichissantes.

Positionnées à l'entrée de la réserve naturelle des Gorges de l'Ardèche, sur le sentiers ou sur l'eau avec un canoé pédagogique, Ismael et Jérémy renseignent les personnes sur la faune et la flore à découvrir. Cette sensibilisation à la biodiversité est menée depuis trois ans par le Syndicat des Gorges de l'Ardèche (SGGA) en charge de protéger ce patrimoine naturel.
 
L'Ardèche est une département qui accueille plus de deux millions de touristes par an. Les Gorges de l'Ardèche en captent plus de la moitié. Quand la météo est bonne, plusieurs milliers de bateaux se retrouvent sur l'eau chaque jour. Jérémy et Ismael sont les premiers ambassadeurs de la réserve, au contact direct avec les touristes, pour que la cohabitation entre nature et tourisme se fasse le mieux possible.



Sur le même sujet

Les + Lus