La peste de l'écrevisse limite la pêche ce week-end en Ardèche

C'est une tradition, un moment rare. La pêche à l'écrevisse n'est autorisée que le dernier week-end de juillet en Ardèche. Mais voilà, cette année, la peste de l'écrevisse sévit. Des arrétés d'interdiction ont du être promulgués dans certains cours d'eau.

© F3 RA
L'écrevisse à pattes blanches. C'est une espèce autotochne, ardéchoise. Une écrevisse qui a déjà du mal à se faire une place dans les cours d'eau de l'Ardèche face à sa concurrente américaine. Et cette année, voilà que l'espèce est malade de la peste.

Dans les petits cours d'eau ardéchois, l'hécatombe est constatée depuis fin juin. 100% de mortalité des écrevisses touchées par la maladie. L'écrevisse à pattes blanches est victime d'un champignon microscopique dont il faut éviter la propagation. Résultat : des tuyaux ont été installés pour bloquer la remontée des écrevisses, et éviter la contamination plus en amont.

Des arrêtés d'interdiction ont également été promulgués. La pêche à l'écrevisse, traditionnellement autorisée le dernier week-end de juillet en Ardèche, est interdite dans le secteur des quatre communes de Joannas, Rocles, Sanilhac et Tauriers.
La fréquentation des cours d’eau est également limitée pour les pêcheurs et les randonneurs, susceptibles de véhiculer la maladie.


durée de la vidéo: 01 min 54
La pêche à l'écrevisse limitée en Ardèche

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche tradition sorties et loisirs