Le 5 décembre 2017 signait la mort d'une légende. Georges Daniel s'affaire depuis un mois dans son atelier drômois pour faire renaître l'idole des jeunes. Ici, l'artiste ne travaille pas du rock & roll, il observe un silence d'ascète, penché sur son premier croquis avant de passer à la trois dimensions.

Le sculpteur ne ménage pas sa peine pour donner vie à son Johnny Hallyday :  "La tête, je l'ai reprise trois fois. Et puis le reste, je vais être franc, je me suis pris en photo torse nu parce que quand on fait du figuratif, même habillé, il faut faire le personnage avec les muscles pour être plus juste, précise-t-il. Donc je l'ai fait, pardon Johnny, je l'ai fait nu. Et après, j'habille."

Pour l'instant, la sculpture en résine atteint l,25 mètres, mais elle devrait doubler de taille pour atteindre les 2,70 mètres de haut une fois terminée. Elle prendra alors la route du sud, direction Viviers, une petit village ardéchois de 3.000 habitants où vécut la mère de Johnny Hallyday avant d'y être enterrée : "Il y aura du gravier blanc pour rehausser la statue que l'on verra depuis la Nationale", annonce Pierre Regotaz, à l'initiative du projet.

Inauguration le 12 juin

L'idée est venu à ce Drômois au retour des obsèques de la star. Il comptait parmi les fans partis rendre un dernier hommage à Johnny à Paris, le 9 décembre. Pierre Regotaz fait part de son pon projet à la cinquantaine de personnes qui l'accompagne et récolte aussitôt 3000 euros à l'assistance.

Il souhaite créer un lieu de mémoire plus proche que la dernière demeure du chanteur, qui repose sur l'île de Saint-Barthélémy, dans les Caraïbes françaises. Le choix de Viviers s'impose alors comme une évidence : "Il faut trouver un aspect charnel, une ADN, or l'ADN, elle est là. Sa maman est là. Et pendant 17 ans, il est venu la voir, donc on avait un lien de corps, de chaire et d'âme, c'est magnifique !", s'exclame-t-il.

L'un des commerçants propriétaires du terrain a immédiatement accepté sa proposition. Au total, 12.000€ auraient dû être nécessaires pour mener à bien ce projet. Le quart a été réuni par les fans et le reste sera supporté par le sculpteur. Quant à l'oeuvre, elle devrait être dévoilée le 15 juin, jour de l'anniversaire du chanteur.

Un reportage de Loïc Blache et Hugo Chapelon.

Intervenants :
- Georges Daniel, Sculpteur
- Pierre Regotaz, Initiateur du projet

Ce contenu n'est pas compatible AMP.