Le rosé a la côte pour la 42ème fête des vignerons ardéchois

Fête des vignerons ardéchois à Ruoms / © France 3
Fête des vignerons ardéchois à Ruoms / © France 3

Le rosé est un vin qui se boit frais. Il est souvent associé aux vacances. Les touristes sont venus nombreux à la traditionnelle fête des vignerons ardéchois pour goûter la cuvée 2016.

Par Nicolas Ferro

Dans les rues de Ruoms, l'ambiance est à la fête. La foule est importante et le rosé coule à flot. Les viticulteurs de l'Union des Vignerons des Coteaux de l'Ardèche (UVICA) distribue à qui veut dans des tastes-vins, principalement du rosé.

Sur des airs de samba, le groupe Vitamine Jazz Band anime la foule. La 42ème fête des vignerons ardéchois bat son plein, réunissant 10 000 personnes.

En période estivale, la tendance est au rosé. Pour l'UVICA, ce vin représente désormais un tiers de la production. Depuis quelques années, les volumes ont sérieusement augmenté : plus 15% sur le rosé traditionnel et plus 20% sur le gris. " C'est un phénomène de fond " estime le directeur de la cave coopérative des vignerons ardéchois, Philippe Dry.

Le rosé a la côte pour la 42eme fête des vignerons ardéchois

Dans l'inconscient collectif, le vin rosé est de plus en plus synonyme de vacances, de soleil. Il se boit frais et il possède moins d'alcool que le rouge ou le blanc. Longtemps décrié comme étant un sous-produit, le vin rosé est pourtant plus difficile à travailler que les autres vins.

Il est issu de différents cépages de raisins rouges et c'est lors de la presse que la peau du raisin est séparée du premier jus. Celui-ci, expurgé de sa peau est alors vinifié mais la matière est plus délicate et donc plus difficile à traiter.

Au cours du défilé et au commencement de la fête, un accident a eu lieu. Une mule a été prise de panique et s'est enfuie percutant la foule. Elle a fait cinq blessés légers.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus