Vernoux-en-Vivarais (Ardèche) : l'aventure de la malterie bio “Malteurs échos” s'arrête

© France 3 RA
© France 3 RA

Une histoire qui se termine mal. Une malterie de Vernoux-en-Vivarais, en Ardèche, avait choisi le bio. Elle utilisait des produits locaux et fournissait les brasseurs du département. Mais l'entreprise malterie a dû fermer en décembre dernier. 

Par Dolores Mazzola

Produire du malt bio, avec une matière première locale pour des brasseurs de bière du coin. Le malt est l'ingrédient indispensable à la production de la bière. La malterie artisanale "Malteurs échos", installée à Vernoux-en-Vivarais en Ardèche, a tourné court. L'aventure et l'idée de cette filière courte n'aura vécu qu'un an. En liquidation judiciaire depuis décembre dernier. La disparition de cette entreprise est un mauvais coup pour l'avenir de la jeune filière d'orge brassicole de Drôme-Ardèche. 
Ainsi, pour la brasserie Jean-Louis qui travaillait depuis un an avec "Malteurs échos" ne cache pas son amertume. "Il va nous manquer l'acteur essentiel de la transformation entre l'agriculteur et le brasseur, c'est un grand manque," explique le brasseur Florent Bardaji. Ce dernier espère que quelqu'un pourra reprendre la suite. 

Cette malterie artisanale était la plus importante du genre en France. En 2013, elle existait à Beauchastel dans des locaux plus petits. L'envie de se développer a poussé son dirigeant à investir 600 000 euros dans un nouvel outil. Un retard de livraison du bâtiment, de nouvelles méthodes à roder et des problèmes de trésorerie ont précipité la chute de la malterie, malgré les nombreuses commandes. "C'est un sentiment de gros gâchis," pour Guillaume Bourdon, gérant de "Malteurs échos". La malterie et ses neuf employés attendent un repreneur et l'huissier a trois mois pour organiser une vente aux enchères du matériel. Le compte à rebours est lancé.
 
Drôme : l'aventure de la malterie bio de Vernoux-en-Vivarais s'arrête

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus