Cet article date de plus de 4 ans

Avant l'arrivée de migrants, David Queiros, maire de Saint-Martin d'Hères demande une "solution équilibrée"

La commune de Saint-Martin d'Hères, en Isère, doit prochainement accueillir une centaine de migrants venus de Calais à la demande de l'Etat. Mais le maire PC David Queiros plaide pour un nombre plus réduit de personnes. 
"Sur le principe, il convient de faire preuve de solidarité, de coopération, mais pas non plus à n'importes quelles conditions. Il faut trouver une solution équilibrée. J'ai pu dire au préfet que sur ce site là, il convenait d'envisager moins de personnes. Il m'a écouté, j'espère qu'il pourra trouver des solutions sur d'autres sites", explique David Queiros. 

Beaucoup d'interrogations 


A-t-il reçu des messages de la population de sa commune à l'annonce de ces arrivées ? "Il peut y avoir des réticences, qui s'expriment par le fait qu'on ne connaît pas trop les conditions. À quel moment accueillerait-on [les migrants], pendant combien de temps et combien de personnes ?"  répond le maire.  

Autre question qui suscite l'interrogation des habitants: le profil des personnes accueillis à Saint-Martin d'Hères."Sur ce sujet, le préfet m'indique que ce serait plutôt des hommes, plutôt jeunes. J'ai pu lui dire qu'il est préférable d'avoir une mixité publique. À partir du moment où on a un nombre moins important et une mixité publique, cela peut rassurer la population."

durée de la vidéo: 03 min 06
David Queiros, maire PC de Saint-Martin-D'Hère ©France 3 Alpes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration