• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Bardet sauve l’honneur avec le maillot à pois

Romain Bardet a eu chaud sur ce Tour de France. En baisse de forme, le natif de Brioude a su rebondir pour terminer sur les Champs-Elysées avec le maillot à pois de meilleur grimpeur. / © Marco Bertorello/AFP
Romain Bardet a eu chaud sur ce Tour de France. En baisse de forme, le natif de Brioude a su rebondir pour terminer sur les Champs-Elysées avec le maillot à pois de meilleur grimpeur. / © Marco Bertorello/AFP

Les Auvergnats ont connu des hauts et des bas pendant ce mémorable Tour de France. Alaphilippe finit cinquième mais a fait rêver la France pendant quatorze jours en jaune, Bardet remontera les Champs-Elysées avec le maillot de meilleur grimpeur.
 

Par Valérie Mathieu

Cinq fois sur le podium en sept participations : Romain Bardet peut être fier de n'avoir pas baissé les bras sur ce Tour de France 2019. A la veille de l’arrivée à Paris, il a sauvé son maillot à pois et donc son Tour.

Après ses compatriotes tricolores Warren Barguil en 2017 et Julian Alaphilippe en 2018, le natif de Brioude honore la tradition française du maillot à pois pour la troisième année consécutive.

Romain Bardet n’a peut-être pas été à son niveau sur ce Tour mais a su se redresser avec panache : "On part avec des ambitions mais quand elles s'effondrent, il faut savoir vite rebondir, c'est une belle école de la vie."
Une compensation qui n'efface pas une quinzième place mais donne de l'espoir au leader de AG2R La Mondiale : "C'est le maillot de l'espoir et du fait, malgré les circonstances, de n'avoir jamais courbé l'échine et de n'avoir jamais renoncé". 

Sur le même sujet

indigo

Les + Lus